Guillaume Deschênes-Thériault, chroniqueur
Francopresse
Guillaume Deschênes-Thériault, chroniqueur
Politique

FRANCOPRESSE – Le respect des langues officielles n’est pas qu’une question de droits linguistiques – il s’agit aussi d’un exercice de leadeurship de la part du gouvernement pour veiller à ce que les institutions fédérales s’acquittent de leurs obligations. Contrairement à 2019, cela devra se refléter dans le contenu des lettres de mandat que prépare actuellement le premier ministre Trudeau pour l’ensemble des membres de son Cabinet.

Bado
Aurélie Lacassagne, chroniqueuse
Francopresse
Aurélie Lacassagne, chroniqueuse
Francophonie internationale

FRANCOPRESSE – Il y a maintenant 15 ans que le gouvernement du Canada s’est fixé une cible de 4,4 % d’immigration francophone dans les communautés en situation minoritaire. Cette cible n’a jamais été atteinte, mais on se pose rarement les bonnes questions quant à cet état de fait. On multiplie les discussions, les initiatives et les programmes pour établir, intégrer et garder les immigrants de langue française arrivant dans ces communautés, mais on fait finalement peu de cas d’un élément important : la faisabilité pour les aspirants francophones à l’immigration de déposer leur dossier de candidature.
Julie Gillet, chroniqueuse
Francopresse
Julie Gillet, chroniqueuse
Stéréotypes de genre

FRANCOPRESSE – Ce dimanche, comme beaucoup de monde au Canada, j’ai eu l’occasion de distribuer des dizaines de bonbons — pas du tout écologiques dans leurs emballages en plastique individuels — à une ribambelle de vampires, sorcières, princesses et zombies en tous genres venu·es toquer à ma porte, avides de sucre et de colorants chimiques. Force est de constater que si les filles adoptent de plus en plus les costumes «traditionnellement masculins», l’inverse n’est pas vrai.
Jérôme Melançon, chroniqueur
Francopresse
Jérôme Melançon, chroniqueur
Peuples autochtones

FRANCOPRESSE – Le terme «colon» est de plus en plus utilisé par des personnes non autochtones pour se présenter et parler d’elles-mêmes. Qu’entend-on par ce terme? Qu’espère-t-on accomplir en se nommant de la sorte?

Bado
Guillaume Deschênes-Thériault, chroniqueur
Francopresse
Guillaume Deschênes-Thériault, chroniqueur
Politique

FRANCOPRESSE – Modernisation de la Loi sur les langues officielles, financement des institutions postsecondaires, pénurie de main-d’œuvre, immigration, places en garderie : ce ne sont pas les enjeux d’importance qui manquent pour les francophones d’un bout à l’autre du pays. Pour faire avancer ces dossiers, il sera important d’avoir des francophones et des personnes alliées des communautés à des postes-clés au sein du gouvernement et du Parlement. L’assermentation du prochain Cabinet, le 26 octobre, sera ainsi à surveiller.
Marc Lalonde, chroniqueur
Francopresse
Marc Lalonde, chroniqueur
Musique franco-canadienne

FRANCOPRESSE – Choisir de faire de la musique en français en milieu minoritaire relève du défi. Souvent, il faut défricher le terrain pour pouvoir simplement passer sur les ondes de la radio locale et présenter des spectacles devant de petites foules, tout en continuant de créer et de gérer la petite entreprise. Par chance, les communautés francophones à l’extérieur du Québec réussissent à bâtir des ponts, développer un marché et encourager les artistes francophones à continuer.
Aurélie Lacassagne, chroniqueuse
Francopresse
Aurélie Lacassagne, chroniqueuse
Politique étrangère

FRANCOPRESSE – On a fait bien peu de cas au Canada de la désormais célèbre affaire des sous-marins, qui a vu l’implosion des relations d’amitié entre la France et ses anciens alliés américains et australiens. Pourtant, en dehors du camouflet imposé au vieux pays européen, cette affaire signifie également une marginalisation extrême et inquiétante du Canada et de son système d’alliances internationales.
Lettre ouverte

Sylvain Charlebois, professeur titulaire et directeur principal
Sylvain Charlebois, professeur titulaire et directeur principal
Laboratoire de recherche en sciences analytiques agroalimentaires, Université Dalhousie
LETTRE OUVERTE – Manger de la viande devient un luxe dans la plupart des pays du monde, même au Canada. La dinde et le bacon n’ont jamais couté si cher. La bonne nouvelle? Les Canadiens semblent mieux outillés que jamais pour gérer ces augmentations.
Le Courrier de la Nouvelle-Écosse

Nicolas Winkler, photographe de la vie marine
Le Courrier de la Nouvelle-Écosse
LE COURRIER DE LA NOUVELLE-ÉCOSSE (Nouvelle-Écosse) – Je me suis réveillé vendredi dernier et, comme beaucoup d’entre nous, j’ai pris mon téléphone et consulté mes comptes de médias sociaux, même si je m’étais promis d’arrêter de le faire. La première image que j’ai vue, celle d’un ami, montrait une grande baleine morte échouée sur un rivage rocheux.
Julie Gillet, chroniqueuse
Francopresse
Julie Gillet, chroniqueuse
30 septembre

FRANCOPRESSE – Jeudi dernier, à l’occasion de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation, nous sommes beaucoup à avoir revêtu un chandail orange en hommage aux victimes des pensionnats autochtones. À avoir publié, dès les premières lueurs du jour, un message de solidarité sur nos réseaux sociaux.
Jérôme Melançon, chroniqueur
Francopresse
Jérôme Melançon, chroniqueur
30 septembre

FRANCOPRESSE – En juin 2021, le Parlement du Canada a adopté une loi créant une Journée nationale de la vérité et de la réconciliation. Il répond ainsi à l’appel à l’action 80 de la Commission de vérité et réconciliation du Canada. Ce nouveau jour férié, le 30 septembre, est une occasion de recueillement, de rassemblement, d’apprentissage et de participation à la réconciliation – mais ce n’est qu’un premier pas.
Marc Lalonde, chroniqueur
Francopresse
Marc Lalonde, chroniqueur
Musique franco-canadienne

FRANCOPRESSE – La francophonie musicale canadienne est de plus en plus vivante et diversifiée. Depuis plus de 27 ans, j’ai le plaisir et le privilège de la découvrir et d’en faire la promotion. Chaque mois, je vous présenterai les nouveaux albums, mes découvertes et je vous amènerai sur le chemin des souvenirs musicaux de la francophonie canadienne. Pour commencer cette aventure, je vous propose un parcours musical entièrement féminin. 

Bado
Guillaume Deschênes-Thériault, chroniqueur
Francopresse
Guillaume Deschênes-Thériault, chroniqueur
Élections fédérales 2021

FRANCOPRESSE – Les libéraux de Justin Trudeau obtiennent à nouveau un gouvernement minoritaire. Peu de changements sont à constater dans les circonscriptions où des candidats francophones étaient à surveiller. Bref, les francophones se posent la même question que l’ensemble du Canada : à quoi ont servi ces élections?
Aurélie Lacassagne, chroniqueuse
Francopresse
Aurélie Lacassagne, chroniqueuse
Élections fédérales 2021

FRANCOPRESSE – On le sait, le gouvernement libéral sortant n’a pas brillé sur la scène internationale ces dernières années. Notons, entre autres, le cafouillage entourant le rapatriement des Afghans et de leurs familles qui ont aidé les Forces canadiennes, le non-respect patent des engagements pris par Ottawa à Paris sur la réduction des gaz à effet de serre et l’impasse dans les relations avec la Chine et la crise des otages. Devant ce triste bilan, faisons un tour d’horizon des propositions des partis en matière de politique étrangère.
Guillaume Deschênes-Thériault, chroniqueur
Francopresse
Guillaume Deschênes-Thériault, chroniqueur
Élections fédérales 2021

FRANCOPRESSE – Les deux débats organisés par la Commission des débats des chefs n’ont pas permis d’éclairer les électeurs sur les positions des partis concernant les communautés francophones et acadiennes. La campagne et les plateformes des partis permettent néanmoins de constater que certains maitrisent mieux que d’autres les enjeux francophones.
Julie Gillet, chroniqueuse
Francopresse
Julie Gillet, chroniqueuse
Accès à l'avortement

FRANCOPRESSE – Derrière son volant, Ashley a peur. Elle amène sa fille de quinze ans à la seule clinique d’avortement de l’État, qui opère encore discrètement. Les voisins les ont vues partir ; ils ont posé beaucoup de questions. Sa patronne était suspicieuse quand elle a demandé un jour de congé. Le directeur de l’école aussi. Dans la clinique, tout le monde a peur. Le personnel de santé vit dans l’appréhension constante d’être dénoncé et poursuivi devant les tribunaux. Plusieurs ont choisi de mettre fin à leurs activités à cause des menaces reçues et des frais encourus.