Mac l’orignal trône à plus de 10 mètres et pèse 10 tonnes!
Mac l’orignal trône à plus de 10 mètres et pèse 10 tonnes!

Moose Jaw : L’indétrônable Mac

Mac, c’est l’orignal emblématique de la ville de Moose Jaw. Le géant a retrouvé récemment son titre de plus gros orignal au monde après l’avoir perdu en 2015 au profit de la sculpture norvégienne Storelgen.

Le grand Mac pèse dorénavant 10 tonnes et mesure 10 mètres de hauteur. Jacki L’Heureux-Mason, directrice du tourisme pour la ville de Moose Jaw, est fière d’avoir récupéré le titre. «Nous espérons en profiter longtemps, s’exclame-t-elle. Notre communauté s’est ralliée autour de Mac, à l’instar de gens du monde entier. Tout le travail effectué provient de fonds donnés par des entreprises locales et nationales. Mais aussi des dons personnels venus du monde entier!»


Lire l’article dans son intégralité sur le site du journal L’Eau vive

Lieux inusités

FRANCOPRESSE – D’un bout à l’autre du pays, des villes et villages piquent la curiosité par leurs aspects particuliers. À mi-chemin entre Edmonton et Saskatoon, Francopresse vous présente cette semaine Lloydminster, dont les immenses marqueurs frontaliers s’érigent avec prestance sur le quatrième méridien. Symboles d’une singularité presque exclusive, ils révèlent à ceux qui les traversent la situation géographique peu banale de la ville : à l’Ouest, l’Alberta, et à l’Est, la Saskatchewan.
Lieux inusités

FRANCOPRESSE – On retrouve un peu partout au Canada des villes et des villages qui ont une histoire hors du commun. Francopresse présente une sélection de ces lieux qui piquent la curiosité. C’est le cas du village de Dubreuilville dans le Nord de l’Ontario. Construit dans les années 1960 par quatre frères qui, en plus d’avoir les affaires en tête, avaient à cœur la famille et la langue. Malgré les difficultés de l’industrie forestière, Dubreuilville demeure, encore aujourd’hui, un village innovant.
Lieux inusités

FRANCOPRESSE – Au Canada, de nombreuses personnes acceptent de vivre un mode de vie inusité en raison du lieu où ils ont choisi de s’établir. Au cours des prochains mois, Francopresse présentera ces villes et villages qui en séduisent plus d’un. C’est le cas de l’ile néobrunswickoise de Campobello, où être Canadien passe par les États-Unis.
Route 666

LE VOYAGEUR (Sudbury) – Les résidents de collectivités du Nord-Ouest de l’Ontario se souviendront peut-être d’une époque où ils devaient emprunter un chemin dont la désignation rappelait le chiffre associé au diable. La route 658, qui relie les communautés de Redditt et de la Première Nation Niisaachewan Anishinaabe à la Ville de Kenora et à la Transcanadienne 17, a été la route 666 jusque dans les années 1980.