Marie-Ange et Antoine Cyr au Yukon.
Marie-Ange et Antoine Cyr au Yukon.

Du Nouveau-Brunswick au Yukon en pleine ruée vers l’or : Il était une fois Marie-Ange et Antoine Cyr

Marie-Hélène Comeau (Aurore boréale)
AURORE BORÉALE (Yukon) – Le geste vif et le regard clair, la jeune quinquagénaire Alice Cyr avoue ne jamais se lasser de raconter l’histoire de la famille de son défunt époux. Une histoire tissée d’aventure et d’amour ancrée dans la grande Ruée vers l’or yukonaise à tout jamais intégrée à son récit de vie personnel.

C’est lors d’une récente visite dans un musée yukonais en compagnie de l’une de ses nièces qu’Alice Cyr découvre à sa grande surprise une brochure touristique en français illustrée par une photo d’archive de l’oncle Mike Cyr. De fil en aiguille, on retrouve les deux femmes les jours suivants au Centre de la francophonie où elles découvrent, à leur grande joie, une ancienne photo de leur famille.

«Lui, c’est Paul Cyr», lance Alice Cyr tout heureuse par sa découverte. «C’était mon époux», ajoute-t-elle du même souffle.

Les origines de la famille Cyr

L’arrivée de la famille Cyr au Yukon remonte à la ruée vers l’or pendant laquelle d’abord Michel (Mike) puis Antoine (Tony) Cyr quittent leur Nouveau-Brunswick d’origine pour se rendre au Yukon en franchissant le col Chilkoot. Une fois arrivés dans la région de Whitehorse, ils sont rapidement devenus des Yukonais bien établis, sans jamais finalement s’être rendus jusqu’à Dawson, leur destination initiale.


Lire l’article dans son intégralité sur le site du journal Aurore boréale