Le Voyageur

Éric Boutilier
Le Voyageur
LE VOYAGEUR (Ontario) – Le village de Killarney, dans le nord de l’Ontario, se prépare à célébrer son 200e anniversaire à l’été 2021, en espérant que la pandémie ne sera plus qu’une préoccupation du passé. Cette collectivité de 386 âmes située à 109 kilomètres au sud-ouest de Sudbury deviendra l’une des premières à franchir ce jalon depuis l’arrivée des colonisateurs dans la région de la rive nord du lac Huron.
L'Eau vive

Stevie Souvenir
L'Eau vive
L’EAU VIVE (Saskatchewan) – Depuis le début de la pandémie de COVID-19, la pratique du vélo est devenue populaire dans plusieurs villes du monde. La ville de Regina n’a pas échappé à cet engouement et a vu déferler de nombreux cyclistes ces derniers mois. Mais qu’en est-il désormais avec l’arrivée de la poudre blanche dans le décor urbain?
La Voix acadienne

Karine Fleury
La Voix acadienne
LA VOIX ACADIENNE (Île-du-Prince-Édouard) – L’approche de la fête de la peur qu’est l’Halloween nous rappelle que certains phénomènes presque indémodables ont toujours fasciné l’humanité. Pour certains, ces évènements paranormaux collent simplement à l’Halloween, restant un prétexte pour déclencher quelques frissons. Pour d’autres, l’étude de ces phénomènes relève d’une passion plus poussée, presque scientifique. Le podcast de Jean Lavergne, l’OVNIShow, en est l’exemple même.
Le Gaboteur

Cody Broderick
Le Gaboteur
LE GABOTEUR (Terre-Neuve-et-Labrador) - Alors que nous approchons de plus en plus de la fin du mois d’octobre, les feuilles changent de couleur, l’air devient vif, les doubles se sont transformés en latte à la citrouille épicée et les films d’horreur sont diffusés en boucle. Le Gaboteur a fait ses recherches, a écouté quelques bonnes histoires de fantômes et a choisi celles qui nous ont donné le plus de frissons. Maintenant, à vous de les découvrir!
Édition André Paquette

Patrick Hacikyan
Édition André Paquette
EAP (Est ontarien) – Un voyage à Cuba avec sa conjointe… quel meilleur moyen de couronner la fin d’une longue carrière! Malheureusement, pour Yvon Cousineau de Hawkesbury, tout a viré au cauchemar après qu’il ait contracté la COVID-19. Témoignage d’un homme pour qui cette maladie n’a rien d’imaginaire.
Insolites du Nord

Éric Boutilier
Le Voyageur
LE VOYAGEUR (Sudbury) – Northeastern Manitoulin and the Islands, Asabiinyashkosiwagong Nitam-Anishinaabeg et Macdonald, Meredith and Aberdeen Additional sont parmi les communautés de la région avec les plus longs noms. Avec une quarantaine de caractères dans leur nom respectif, ces trois collectivités semblent avoir une longueur d’avance sur leurs voisins concernant le nombre de lettres et d’espaces dans leur appellation officielle.
Lieux inusités

Arnaud Decroix
Francopresse
FRANCOPRESSE – Gravelbourg est une localité d’un peu plus d’un millier d’habitants, perdue au cœur des vastes Prairies canadiennes. Pourtant, cette municipalité du sud de la Saskatchewan possède une histoire étonnante et plus grande que nature, qui commence au début du XXe siècle avec l’arrivée de l’abbé Louis-Pierre Gravel. En seulement quelques années, ce prêtre-colonisateur fonde non seulement une paroisse, mais y crée surtout des institutions capables de lui donner un rayonnement spectaculaire.
Santé des jeunes

Agathe Beaudouin
Agathe Beaudouin
Francopresse
FRANCOPRESSE – Les messages apparaissent accompagnés d’émojis souriants à l’écran : «C’est comme une tarte citron pistache, un régal!» ou bien encore : «Chaque saveur que je goute est encore meilleure!» Dans les messages postés sur Instagram, les publications flatteuses sur le vapotage se comptent par milliers. Premières cibles : les adolescents.
Tourisme insolite

Mélodie Charest
Le Franco
LE FRANCO (Alberta) – Tandis que Montréal accueillait l’Exposition universelle en 1967, Saint-Paul attendait la venue d’êtres d’autres galaxies. Construite en 1967 pour le centenaire du Canada, la piste d’atterrissage pour les vaisseaux extraterrestres, le UFO Landing Pad, est toujours un des attraits touristiques de cette ville située à 200 kilomètres au nord-est d’Edmonton.
Les insolites du Nord

Éric Boutilier
Le Voyageur
LE VOYAGEUR (Sudbury) – Buenos dias. Bienvenidos a la ciudad d’Espanola. (Bonjour. Bienvenue à la ville d’Espanola.) Ce sont peut-être les premières paroles exprimées par les enfants d’une femme hispanique au XVIIIe siècle pour saluer les voyageurs qui étaient de passage dans la région de la rive nord du lac Huron.
Lieux inusités

Arnaud Barbet
Francopresse
FRANCOPRESSE – D’un bout à l’autre du pays, des villes et villages piquent la curiosité par leurs aspects particuliers. À mi-chemin entre Edmonton et Saskatoon, Francopresse vous présente cette semaine Lloydminster, dont les immenses marqueurs frontaliers s’érigent avec prestance sur le quatrième méridien. Symboles d’une singularité presque exclusive, ils révèlent à ceux qui les traversent la situation géographique peu banale de la ville : à l’Ouest, l’Alberta, et à l’Est, la Saskatchewan.
Emblème

André Magny
Initiative de journalisme local - APF - Ontario
Gisant par terre, elle a récemment suscité la curiosité, la mélancolie, la tristesse, voire la passion sur les réseaux sociaux. Elle est presque devenue une autre victime du coronavirus. Mais heureusement, la vache Albertine d’Alfred en Ontario vient d’être recueillie par l’Union des cultivateurs franco-ontariens (UCFO) ; le bonheur est de retour dans le pré!
Lieux inusités

Andréanne Joly
Andréanne Joly
Francopresse
FRANCOPRESSE – On retrouve un peu partout au Canada des villes et des villages qui ont une histoire hors du commun. Francopresse présente une sélection de ces lieux qui piquent la curiosité. C’est le cas du village de Dubreuilville dans le Nord de l’Ontario. Construit dans les années 1960 par quatre frères qui, en plus d’avoir les affaires en tête, avaient à cœur la famille et la langue. Malgré les difficultés de l’industrie forestière, Dubreuilville demeure, encore aujourd’hui, un village innovant.
Tragédie aérienne

Normand A. Léger
Initiative de journalisme local — APF — Atlantique
La capitaine Jennifer Casey, originaire d’Halifax, a perdu la vie dans l’écrasement de l’avion des Snowbirds dimanche soir, en Colombie-Britannique. Le pilote de l’appareil, le Néobrunswickois Richard MacDougall, a été gravement blessé. Le pilote participait à l’organisation d’un spectacle d’acrobaties aériennes. Le journaliste Normand Léger (IJL-APF) s’est entretenu avec le capitaine MacDougall alors que la patrouille acrobatique lançait sa tournée en Nouvelle-Écosse au début du mois de mai.
Lieux inusités

Marc Poirier
Marc Poirier
Francopresse
FRANCOPRESSE – Au Canada, de nombreuses personnes acceptent de vivre un mode de vie inusité en raison du lieu où ils ont choisi de s’établir. Au cours des prochains mois, Francopresse présentera ces villes et villages qui en séduisent plus d’un. C’est le cas de l’ile néobrunswickoise de Campobello, où être Canadien passe par les États-Unis.
Route 666

Éric Boutilier
Le Voyageur
LE VOYAGEUR (Sudbury) – Les résidents de collectivités du Nord-Ouest de l’Ontario se souviendront peut-être d’une époque où ils devaient emprunter un chemin dont la désignation rappelait le chiffre associé au diable. La route 658, qui relie les communautés de Redditt et de la Première Nation Niisaachewan Anishinaabe à la Ville de Kenora et à la Transcanadienne 17, a été la route 666 jusque dans les années 1980.
Agriculture

Michèle Villegas-Kerlinger, chroniqueuse
Michèle Villegas-Kerlinger, chroniqueuse
L'Express
L’EXPRESS (Toronto) – Depuis l’apparition de la COVID-19 et la pénurie de certains produits dans les supermarchés, de plus en plus de gens s’intéressent aux jardins potagers. L’insécurité alimentaire pousse les gens à vouloir être plus autosuffisants.
COVID-19

Cristiana Mandru
Le Carillon
EDITION ANDRÉ PAQUETTE (Ontario) – Des journées de travail interminables, des nuits blanches passées à faire des chirurgies difficiles, la vie privée sacrifiée sur l’autel du Travail qui prend toute la place: telle est la perception du métier de chirurgienne générale que Dre Roxanne Leblanc a dû confronter durant ses années de formation à la Faculté de médecine à Ottawa… pour en sortir victorieuse et démontrer que les temps ont bien changé!
Élizabeth Bruyère

Louis V. Patry
L'Orléanais
L’ORLÉANAIS (Est ontarien) – Le 20 février dernier marquait le 175e anniversaire de fondation de la Congrégation des Sœurs de la Charité d’Ottawa (connue auparavant sous le nom des Sœurs Grises de la Croix) par Élizabeth Bruyère, une religieuse de la Congrégation des Sœurs de la Charité de Montréal fondée par sainte Marguerite d’Youville. Durant une cérémonie aux Soins continus Bruyère à l’Hôpital Élizabeth-Bruyère, dans la Basse-Ville, le maire d’Ottawa M. Jim Watson a officiellement déclaré le 25 février «Jour de la mère Élizabeth Bruyère à Ottawa», en l’honneur de cette bâtisseuse de la capitale fédérale.
Santé

André Farhat
Éditions André Paquette
ÉDITIONS ANDRÉ PAQUETTE (Est ontarien) – Qui est Ignace Semmelweis? Dans son tout dernier Doodle, Google célèbre cet obstétricien venu de Hongrie, décédé il y a plus de 150 ans. Qu’est-ce qui lui vaut tant d’attention? Et pourquoi devriez-vous l’écouter? Au doigt et à l’œil.
Atlantique

Rosie Aucoin-Grace
Le Courrier de la Nouvelle-Écosse
LE COURRIER (Nouvelle-Écosse) – Il m’arrive souvent de regarder par ma fenêtre et de me demander comment se faisait l’enlèvement de la neige il y a 80 ans, alors qu’on n’avait pas tous les équipements dont on dispose actuellement. Cela me ramène à une conversation que j’ai eue avec feu Eddie Aucoin, employé du parc national des Hautes-Terres du Cap-Breton dans les années 1940.
Histoire des Noirs

Mireille E. LeBlanc
Mireille E. LeBlanc
Francopresse
FRANCOPRESSE – En ce mois de l’histoire des Noirs, l’auteur de l’ouvrage L’Histoire oubliée de la contribution des esclaves et soldats noirs à l’édification du Canada (1604-1945)  aux Éditions Afrikana, a répondu aux questions de Francopresse. Le Dr Amadou Ba éclaircit en ces pages des chapitres négligés de l’histoire du pays. Chargé de cours à la Nipissing University de North Bay et à l’Université Laurentienne de Sudbury, ce passionné d’histoire africaine souhaite ainsi contribuer à réconcilier les Canadiens et Canadiennes avec leur passé.
Entrevue

Marc Poirier
Marc Poirier
Francopresse
FRANCOPRESSE – La Fédération culturelle canadienne-française, qui regroupe 22 associations artistiques et culturelles de l’extérieur du Québec, défend de plus en plus activement le besoin pour le Canada de se doter d’une politique culturelle nationale. Cette politique prendrait la forme d’un «Cadre national d’action pour la culture». La FCCF s’est associée avec plus de 40 organismes artistiques et culturels, tant francophones, anglophones, qu’autochtones, pour créer une large coalition afin de convaincre le gouvernement fédéral d’aller de l’avant avec ce projet ambitieux, dont découlent aussi plusieurs autres priorités de la Fédération.

Mélissa Salé
L'Express
L’EXPRESS (Ontario) – Connaissez-vous le fondateur de la ville de Québec et de la Nouvelle-France au début du 17e siècle : Samuel de Champlain? Chez nous, la réponse est plus souvent oui. Champlain est un héros, l’un des personnages les plus illustres de l’histoire du Canada. En France, la réponse est non. Champlain y est plutôt un illustre inconnu.

Mélissa Salé
L'Express
L’EXPRESS (Ontario) – Connaissez-vous le fondateur de la ville de Québec et de la Nouvelle-France au début du 17e siècle : Samuel de Champlain? Chez nous, la réponse est plus souvent oui. Champlain est un héros, l’un des personnages les plus illustres de l’histoire du Canada. En France, la réponse est non. Champlain y est plutôt un illustre inconnu.
Nord canadien

Marie-Hélène Comeau (Aurore boréale)
AURORE BORÉALE (Yukon) – Le geste vif et le regard clair, la jeune quinquagénaire Alice Cyr avoue ne jamais se lasser de raconter l’histoire de la famille de son défunt époux. Une histoire tissée d’aventure et d’amour ancrée dans la grande Ruée vers l’or yukonaise à tout jamais intégrée à son récit de vie personnel.
Nord canadien

Marie-Hélène Comeau (Aurore boréale)
AURORE BORÉALE (Yukon) – Le geste vif et le regard clair, la jeune quinquagénaire Alice Cyr avoue ne jamais se lasser de raconter l’histoire de la famille de son défunt époux. Une histoire tissée d’aventure et d’amour ancrée dans la grande Ruée vers l’or yukonaise à tout jamais intégrée à son récit de vie personnel.
Entrevue

Mireille E. LeBlanc
Mireille E. LeBlanc
Francopresse
FRANCOPRESSE – L’année 2020 marque le tricentenaire de l’arrivée des premiers colons français à l’Île-du-Prince-Édouard, connue à l’époque sous le nom de l’Isle Saint-Jean. L’historien Georges Arsenault tient à souligner le début de la présence francophone dans la province. L’auteur de l’ouvrage Histoire illustrée de l’Acadie de l’Île-du-Prince-Édouard  aux éditions La Grande Marée en 2019 nous offre un survol de ces premières années de présence acadienne et française dans l’Ile.