Opinions

Sur l’eau, plaisir rime avec sécurité

Sénateur Black et Sénatrice Raine – Chaque année, environ 500 Canadiens décèdent de manière tragique par noyade. Cette triste réalité nous a été rappelée le mois dernier alors qu’un jeune homme de 23 ans de Cambridge en Ontario s’est noyé dans une rivière lorsque son canot a chaviré. Dans un pays aussi développé et éduqué que le Canada, il est surprenant de constater que nous ne faisons pas davantage pour prévenir ces pertes de vies. Il est temps de reconnaître que la noyade représente un problème de santé publique important.

Les parcs urbains, la voie à suivre

Sénateur Victor Oh – Depuis la Révolution industrielle, les populations rurales ont été déplacées massivement vers les villes, où elles sont maintenant entassées. Nombreux sont ceux qui naissent, vivent et meurent dans ce nouvel environnement urbain. Cela dit, les gens sont coupés de la nature et n’ont plus de lien avec celle-ci. Afin de préserver cette relation, les Canadiens doivent protéger leurs parcs urbains.

Sommet de l’Éducation: Un pas de géant à franchir

Réjean Paulin (Francopresse) – L’enfant va devenir adulte, mais restera-t-il francophone ? Va-t-il déserter sa communauté en même temps que sa culture d’origine ? Ces questions parmi tant d’autres pointent vers le défi que pose l’avenir du français au pays.

Ces idées venues du froid

Réjean Paulin (Francopresse) – Il y eut un temps où les Territoires du Nord-Ouest et la Terre de Rupert englobaient les Prairies et une partie du Labrador. […] Il aurait suffi que l’on respecte les textes constitutifs de ces deux contrées pour que le français s’y déploie comme les splendides aurores boréales qui dansent dans le ciel sous ces latitudes nordiques. Pourquoi ne pas rêver un peu ?

35e anniversaire de la Charte : les sénateurs racontent leurs contributions à la Constitution du Canada

En 1981, le premier ministre Pierre Trudeau et les premiers ministres des provinces canadiennes participaient activement aux pourparlers pour la création d’une Constitution rédigée au Canada, puisque le document fondateur du pays était en fait une loi adoptée par le Parlement britannique en 1867.

Quatre membres actuels du Sénat étaient impliqués dans ce processus en 1981 et 1982, bien avant qu’ils soient nommés sénateurs.

Voici ce qu’ils retiennent de cette période, il y a 35 ans.