Actualités

La FCFA prend une nouvelle direction
 Andréanne Joly (Francopresse) Alain Dupuis, bien connu dans le milieu associatif franco-ontarien, assumera la direction générale de la Fédération des communautés francophones et acadienne du…
Conseil de l’Arctique : des obligations linguistiques obscures

Denis Lord (Francopresse) – Le site internet du Conseil de l’Arctique est en russe et en anglais ; cette dernière langue est généralement utilisée dans les différents groupes de travail du Conseil et dans l’immense majorité des documents qu’ils produisent et qui portent sur l’état des lieux, la recherche, les accords.

Quelle part de ces documents est traduite en français ?

Un nouveau programme de maîtrise centré sur les espaces francophones

Lucas Pilleri (Francopresse) – L’Université Sainte-Anne, seule université de langue française en Nouvelle-Écosse, proposera dès l’automne prochain une nouvelle maîtrise ès arts en cultures et espaces francophones. Ce programme, qui s’étale sur deux ans, permettra à une dizaine d’étudiants de se spécialiser dans divers domaines d’études francophones, dont celui de l’Acadie et des francophonies canadiennes et internationales.

Recours judiciaire envisagé par des parents de Regina : Une cause qui pourrait changer le statut légal du préscolaire au pays

Jean-Pierre Picard (L’eau vive/Francopresse) – Le CPIP revendique l’obtention d’une deuxième école primaire fransaskoise à Regina et la mise en place d’une formule de financement convenable pour le système scolaire fransaskois. Alors que le Conseil scolaire fransaskois (CSF) privilégie la voie de la négociation avec le gouvernement provincial, le CPIP a décidé de s’adresser directement aux tribunaux. D’ailleurs, afin d’appuyer la préparation des dossiers qui alimenteront le recours juridique, il a déjà reçu un appui financier du Programme d’appui aux droits linguistiques (PADL).

L’offre francophone de Moonfruits, Georgian Bay et Rayannah

Jean-Étienne Sheehy (APCM-Francopresse) – À l’intérieur de cette chronique, l’auteur de ces lignes recense l’offre francophone de trois artistes hors Québec qui ne chantent pas exclusivement en français. Les trois artistes ont fait paraître des disques dans les dernières années qui ont réussi à se faire entendre au-delà des régions d’origines de ceux-ci.

Marie-France Kenny : le temps de redonner

André Magny (Francopresse) – Elle aura été pendant six ans à la barre de la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada (FCFA), en plus d’avoir siégé au conseil d’administration du Centre de la francophonie des Amériques. Marie-France Kenney est de retour depuis 18 mois au sein de sa communauté fransaskoise. Regard sur l’une de ces femmes incapables de renoncer au mot engagement.

Bilan de Sylviane Lanthier « Est-ce que la FCFA devrait déranger davantage ? »

Jean-Pierre Dubé (Francopresse) – Trois mois avant la fin d’un premier mandat de deux ans à la présidence de la FCFA du Canada, Sylviane Lanthier a quitté fin mars son autre poste, la direction générale à demi temps du Centre culturel franco-manitobain. Boulimique du travail, la militante consacrait 20 heures par semaine au Centre, sans négliger ses responsabilités nationales. « Ça veut dire ne rien faire d’autre », dit-elle.

Silence, on tourne… en français !
André Magny (Francopresse) Écologiste, tout naturellement francophone et témoin de l’engagement des jeunes, la lentille de la caméra du Franco-Manitobain Gabriel Tougas se tourne autant…