Actualités

Radio-Canada : Écouter les communautés

Sandra Inniss (L’Aquilon/Francopresse) – La réponse du gouvernement fédéral au Comité permanent des langues officielles, en avril, comprend une augmentation du financement pour CBC/Radio-Canada. Que cela signifie-t-il pour les services régionaux de Radio-Canada et les médias communautaires ? La présidente de la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada (FCFA), Sylviane Lanthier, se veut positive. À son avis, le fait que les médias communautaires ne soient pas mentionnés dans la réponse du gouvernement ne signifie pas qu’ils seront oubliés lors de l’élaboration du prochain plan d’action pour les langues officielles.

Une neuvième édition du Gala des prix Trille Or sous le signe de l’inclusion

Jean-Étienne Sheehy (Francopresse) – Pour sa neuvième édition, le Gala des prix Trille Or récompensant les artisans de l’industrie musicale franco-canadienne a offert une place de choix aux intervenants de l’Ouest et de l’Acadie. « Ce genre de visibilité pourrait encourager les autres francophones de chez nous à sortir de leurs chambres et se produire sur scène, explique Savoie. C’est aussi important pour moi parce que ça donne une belle lumière à notre culture que j’aime tant. »

L’urgence d’innover dans les musées: le patrimoine francophone du Canada à risque?

Karine Charlebois (Francopresse) – Les musées canadiens font face à tout un défi depuis les dernières années. Ils doivent tenter de s’adapter à un monde saturé de nouvelles avancées technologiques. Les dirigeants des institutions du patrimoine canadien doivent tenter d’acquérir des stratégies inusitées afin d’attirer le regard d’une nouvelle génération constamment branchée sur internet.

Madeleine Meilleur sera la prochaine commissaire aux langues officielles

Mylène Crête (LA PRESSE CANADIENNE) – Le premier ministre Justin Trudeau s’apprête à nommer l’ex-ministre ontarienne Madeleine Meilleur au poste de Commissaire aux langues officielles, a appris La Presse canadienne. (…) La nomination Madeleine Meilleur ne fait pas l’unanimité parmi les partis de l’opposition. Le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Thomas Mulcair, a dénoncé cette nomination qu’il juge partisane.

L’hymne national des Franco-ontariens

Gilles LeVasseur – L’Assemblée législative de l’Ontario a adopté une motion afin de reconnaître la chanson de Paul Demers et François Dubé intitulé « Notre Place » comme l’hymne national des Franco-Ontariens. Cette chanson, composée en 1989 pour fêter l’entrée en vigueur de la Loi sur les services en français, est un rappel aux francophones de prendre leur place au sein de la société ontarienne et canadienne.

Écoles des minorités linguistiques : Ottawa doit faire mieux, selon un comité

Mélanie Marquis (LA PRESSE CANADIENNE) – Le gouvernement fédéral échoue à son devoir constitutionnel d’aider les parents canadiens à exercer leur droit d’envoyer leurs enfants dans les écoles de la minorité linguistique, tranche un comité des Communes. Le comité permanent des langues officielles a recommandé mardi à Ottawa de prendre des mesures pour éviter de se retrouver en contravention avec la Charte canadienne des droits et libertés en ce qui a trait au respect des prérogatives des ayants droit.

Les archives de Radio-Canada : une caverne d’Ali Baba

André Magny (Francopresse) – Les archives étant le miroir des événements, de la pensée, des préoccupations et de la culture d’une société, la restauration et la conservation par la numérisation des vieux documents radio-canadiens a été lancée à Montréal en 1998. Elle vise trois objectifs : la rediffusion d’une émission, la réutilisation d’extraits pour la production d’une autre émission et, bien sûr, l’utilisation de tout ce matériel pour de la recherche d’ordre sociologique, culturelle ou autres.

Sommet de l’Éducation: Un pas de géant à franchir

Réjean Paulin (Francopresse) – L’enfant va devenir adulte, mais restera-t-il francophone ? Va-t-il déserter sa communauté en même temps que sa culture d’origine ? Ces questions parmi tant d’autres pointent vers le défi que pose l’avenir du français au pays.