Robert-Yves Mazerolle
Robert-Yves Mazerolle

Un nouveau Consul honoraire de France à Halifax

Fanny Ratisseau-Osborne
Le Courrier
Le mois dernier, Robert-Yves Mazerolle a été nommé Consul honoraire de France à Halifax. Il succède ainsi à Neville Gilfoy, décédé l’an passé. M. Mazerolle aime se définir comme un « bleuet acadien » : sa mère est originaire du Lac-Saint-Jean au Québec et son père, de la péninsule acadienne au Nouveau-Brunswick. Il est né et a grandi à Montréal, et est installé à Halifax depuis près de 25 ans.

Conseiller principal en planification financière pour la firme de gestion de patrimoine Assante, il est également très investi au sein de la communauté francophone de la Nouvelle-Écosse notamment auprès du club Richelieu, de la Chambre de commerce francophone d’Halifax, de la radio communautaire CKRH/Oui 98,5FM, et de la Société Promotion Grand-Pré.

Un consul honoraire a pour mission essentielle la protection des ressortissants français et de leurs intérêts dans la localité de sa résidence, et le devoir de rendre compte aux autorités consulaires françaises des événements intéressant ces autorités. Il exerce aussi localement des fonctions de représentation et une mission générale d’appui à l’action diplomatique, culturelle et économique de la France. Le consul honoraire n’est pas rémunéré.

M. Mazerolle exerce sa fonction sous la responsabilité de la Consule générale de France à Moncton, Mme Laurence Monmayrant. Les provinces de l’Atlantique comptent deux autres consuls honoraires à Saint John au Nouveau-Brunswick et à Saint John’s de Terre-Neuve. Environ 1200 ressortissants français sont recensés au Canada atlantique, dont environ 300 en Nouvelle-Écosse (majoritairement à Halifax).

M. Mazerolle prévoit de créer une page Facebook de l’agence consulaire très prochainement. Au niveau administratif, il peut pour le moment livrer des documents officiels tels que les passeports, recueillir des documents, délivrer des certificats de vie pour les retraités qui touchent une rente de la France. Il peut intervenir en cas d’arrestation ou de décès d’un ressortissant français.

M. Mazerolle insiste sur l’importance pour les Français établis hors de France de s’inscrire sur les registres consulaires. L'inscription au registre des Français établis hors de France vise tout Français qui s'installe pendant plus de six mois consécutifs dans un pays étranger. Cette inscription facilite l'accomplissement de certaines formalités, notamment la demande de documents d'identité (passeport, carte nationale d'identité, etc.) et l’inscription sur les listes électorales consulaires. Elle permet également d’être informé (échéances électorales, sécurité, événements) et d’être contacté par les services consulaires en cas d’urgence. Depuis quelques mois, l’inscription consulaire peut se faire en ligne sur le site : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F33307 L’inscription consulaire est à renouveler tous les cinq ans.

Malgré l’existence d’un consulat à Moncton et d’un consul honoraire à Halifax, les ressortissants français des provinces de l’Atlantique doivent généralement se déplacer jusqu’au consulat de France à Montréal pour faire une demande de renouvellement de passeport. Il est toutefois possible de se rendre à Moncton pour effectuer ces démarches lors de la tournée consulaire annuelle. La prochaine devrait avoir lieu au mois de mai 2018. À quand une étape de la tournée consulaire à Halifax ?

En outre, la question d’un bureau de vote à Halifax n’a pas encore été abordée depuis la nomination de M. Mazerolle; il s’agit là encore d’une forte demande des ressortissants français. Les élections européennes auront lieu en 2019 et celle des conseillers consulaires en 2020. Il y a fort à parier que la communauté française locale ne tardera pas à faire remonter ses doléances jusqu’à M. Mazerolle.