Santé : «Il faut reprendre le système à la base», selon un médecin

Allison Roy
Acadie Nouvelle
Dr Jean-Pierre Arseneau, médecin de famille à Bathurst, propose de maximiser les ressources dans les cliniques et les cabinets de médecin afin d’alléger la pression sur les urgences de la province.

«Dix fois plus cher.» Voilà ce que doit débourser le gouvernement lorsqu’un cas est vu à l’urgence plutôt qu’en cabinet de médecine familiale au Nouveau-Brunswick, selon Dr Arseneau.

«Pourtant, si l’on travaillait ensemble pour réorganiser et rendre les médecines familiales plus accessibles, on pourrait diminuer la pression sur le système d’urgence, qui est souvent utilisé comme une grosse médecine familiale subventionnée au Nouveau-Brunswick.»


Lire l’article dans son intégralité sur le site du journal Acadie Nouvelle