Pauvreté infantile : un rapport qui ne surprend personne

Sébastien Lachance
Acadie Nouvelle
ACADIE NOUVELLE (Nouveau-Brunswick) – Les données du récent rapport de la coalition Campagne 2000 sur la pauvreté infantile ne surprennent guère les intervenants qui ont confié leurs impressions à l’Acadie Nouvelle au sujet du phénomène.

Malgré des progrès notables enregistrés au cours des dernières années, la pauvreté chez les enfants continue d’être présente chez de nombreuses familles au Nouveau-Brunswick.

«Que la pauvreté chez les enfants et les familles soit en baisse, c’est évidemment une bonne nouvelle. Mais nous devons trouver des solutions pour observer une diminution plus rapide. Nous ne voulons pas revivre un autre 30 ans comme celui qui vient de s’écouler», a commenté Chelsea Driscoll, qui est chercheuse sociale pour le Conseil de développement humain, organisme à l’origine du rapport provincial.

Pour le Front commun pour la justice sociale au Nouveau-Brunswick, le fait de retrouver 100 000 personnes vivant en situation de pauvreté dans la province est tout simplement inacceptable.


Lire l’article dans son intégralité sur le site du journal Acadie Nouvelle