Timbre du Mois de l’histoire des Noirs
Timbre du Mois de l’histoire des Noirs

Mois de l’histoire des Noirs : une pièce et un timbre… de hockey

Francopresse
FRANCOPRESSE – À l’occasion du Mois de l’histoire des Noirs, le thème du hockey s’impose : une pièce commémorative et un timbre soulignent l’apport de Willie O’Ree et du Colored Hockey Championship à l’avancement des communautés afro-américaines et au monde du hockey nord-américain.

En janvier, Postes Canada dévoilait un timbre-poste qui rappelle le Colored Hockey Championship, championnat disputé en Atlantique par des équipes de hockey composées exclusivement de joueurs noirs. Ainsi, la société profite du Mois de l’histoire des Noirs pour mettre à l’avant-scène une époque qu’elle estime peu connue de l’histoire du hockey.

À partir de 1895, des dirigeants de l’Église baptiste avaient cru bon utiliser le hockey pour attirer davantage de jeunes hommes noirs à l’église. Dès lors, huit de ces équipes se sont formées dans des communautés de la Nouvelle-Écosse et de l’Ile-du-Prince-Édouard. «Les matchs étaient organisés de manière ponctuelle lorsqu’une équipe en défiait une autre par télégraphe ou dans un journal local», explique Postes Canada, qui précise que si la ligue a connu son apogée entre 1900 et 1905, le Colored Hockey Championship a été disputé jusqu’aux années 1930.

Willie O’Ree s’est dit touché et profondément reconnaissant que son portrait figure sur une pièce canadienne. Ici, il tient la pièce de la Monnaie royale canadienne soulignant le Mois de l’histoire des Noirs sur laquelle son portrait est gravé.

Willie O’Ree

Pour sa part, la Monnaie royale canadienne braque les projecteurs sur Willie O’Ree, le premier joueur noir de la LNH. Le joueur, originaire de Fredericton, a revêtu l’uniforme des Bruins de Boston de 1958 à 1961. «Il a marqué quatre buts et récolté 10 passes, tout en essuyant les insultes racistes des joueurs et partisans adverses», précise la Monnaie royale canadienne.

Il a ensuite joué chez le Canadien de Montréal pendant 14 saisons, jusqu’en 1979. Il est aujourd’hui membre du Temple de la renommée du hockey.

«Le courage et la détermination dont Willie O’Ree a fait preuve pour accéder aux plus hautes sphères du hockey professionnel ont inspiré des générations de joueurs noirs à se tailler une place dans la LNH», a déclaré Marie Lemay, présidente de la Monnaie royale canadienne.

La pièce commémorative de 20 $, faite d’argent pur, se vend au prix de 99,95 $. Son tirage a été limité à 5500 exemplaires.

La pièce de la Monnaie royale canadienne soulignant le Mois de l’histoire des Noirs de 2020 rend hommage à Willie O’Ree, pionnier de la LNH originaire de Fredericton, au Nouveau-Brunswick.

Origines du Mois de l’histoire des Noirs

En 2008, Donald Oliver, premier sénateur canadien noir, présente une motion pour instituer officiellement le Mois de l’histoire des Noirs au Canada, motion qui est adoptée. Pourtant, en décembre 1995, à l’initiative de la première Canadienne noire élue au Parlement, Jean Augustine, les Communes reconnaissaient officiellement février comme étant de Mois de l’histoire des Noirs. L’idée du Mois de l’histoire des Noirs remonte toutefois à une centaine d’années : l’historien afro-américain Carter G. Woodson de l’Université Harvard avait suggéré de consacrer un moment de l’année pour souligner les réalisations des Afro-Américains et mieux faire connaitre l’histoire des Noirs dès 1926.

Timbre du Mois de l’histoire des Noirs