Le Gaboteur

Liz Fagan
Le Gaboteur
LE GABOTEUR (Terre-Neuve-et-Labrador) – Le 27 septembre 2019, la Fédération des francophones de Terre-Neuve et du Labrador (FFTNL) lançait son Réseau Justice en français. Deux ans après sa création, quel est le chemin parcouru en matière de services judiciaires accessibles en français dans la province? Le Gaboteur a discuté avec Étienne Vuillaume, coordinateur du Réseau, pour en savoir plus.
IJL Le Moniteur Acadien

André Magny
IJL — Réseau.Presse – Le Moniteur Acadien
IJL LE MONITEUR ACADIEN (Nouveau-Brunswick) – À l’école Donat-Robichaud de Cap-Pelé, au Nouveau-Brunswick, près de 17 % des élèves viennent d’ailleurs. Cela représente un défi de taille pour la communauté, qui s’efforce d’entourer, d’aiguiller et d’accompagner les jeunes et leurs parents dans leur intégration. Au fil des ans, le milieu scolaire a mis en place des initiatives très concrètes pour y parvenir.
L'Express

Clément Lechat
IJL — Réseau.Presse – L’Express.ca
L’EXPRESS (Toronto) – Est-ce que ça vous est déjà arrivé de penser que la vie d’un ainé valait moins que celle d’un enfant? Cette question crue a été posée en juin dernier dans une enquête en ligne de la Fédération des ainées et des ainés francophones du Canada (FAAFC) pour mesurer l’ampleur de l’âgisme qui traverse la société canadienne.
IJL L'Aquilon

Thomas Ethier
Initiative de journalisme local - Territoires
IJL L’AQUILON (Territoires) – Les dirigeants autochtones, inuits et métis du Canada se rendront au Vatican du 17 au 20 décembre, sur invitation du pape François, pour y exiger des excuses officielles au nom des victimes des pensionnats indiens et de leurs familles.
Le Voyageur

Philippe Mathieu
Le Voyageur
LE VOYAGEUR (Ontario) – La famille Beaudry a toujours plaidé pour le droit des personnes atteintes de fibrose kystique d’obtenir le traitement et les médicaments dont elles ont besoin. Après toutes ces années de combats et de victoires, un médicament miracle, le Trikafta, pourrait changer radicalement la vie de leur fille, Melissa, qui est atteinte de la maladie génétique. Mais l’obtenir n’est pas si simple.
Société

Inès Lombardo
Inès Lombardo
Francopresse
FRANCOPRESSE – Qu’est-ce que le TDAH? Comment le diagnostiquer? Pourquoi cette différence entre hommes et femmes qui en sont atteints? Où trouver les ressources, un bon médecin, des services? Ce dernier point trouve déjà peu de réponses au Canada anglophone ; dans les communautés francophones minoritaires, le constat est décourageant. Mais les choses tendent à changer doucement.
Le Moniteur acadien

André Magny
IJL — Réseau.Presse – Le Moniteur Acadien
IJL LE MONITEUR ACADIEN (Nouveau-Brunswick) – Depuis le retour de l’état d’urgence au Nouveau-Brunswick, le 24 septembre dernier, les commerçants doivent de nouveau s’adapter. Entre découragement et résilience, ils appellent la population à continuer d’encourager les entreprises locales, dont plusieurs peinent à recruter assez de main-d’œuvre.
L'Aquilon

Thomas Ethier
L'Aquilon
L’AQUILON (Territoires du Nord-Ouest) – «Je suis profondément déçue de la décision du conseil municipal», a déclaré la ministre de la Santé et des Services sociaux, Julie Green, au lendemain d’un vote serré et de débats houleux.
IJL La Liberté

Ophélie Doireau
La Liberté
IJL LA LIBERTÉ (Manitoba) – Les lois manitobaines doivent être passées simultanément en anglais et en français pour être valides et pour respecter le droit des francophones du Manitoba. Cette obligation constitutionnelle souligne l’importance de la traduction, puisque les deux versions ont force de loi. Pour éviter les mauvaises interprétations des juges, suivre une méthode de traduction est indispensable.
Acadie Nouvelle

Simon Delattre
Acadie Nouvelle
ACADIE NOUVELLE (Nouveau-Brunswick) – La première journée nationale de la vérité et de la réconciliation, il y a une semaine, a été très suivie par les Premières Nations du Nouveau-Brunswick. Elles espèrent que ce moment d’introspection collective et de dialogue sera suivi d’autres actions, en réponse aux nombreux défis auxquels font face les communautés autochtones à travers la province.
IJL La Voix acadienne

Marine Ernoult
IJL — Réseau.Presse – La Voix acadienne
IJL LA VOIX ACADIENNE (Île-du-Prince-Édouard) – Après le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse, c’est au tour de l’Île-du-Prince-Édouard d’avoir son passeport vaccinal, depuis le mardi 5 octobre. Les initiatives provinciales se multiplient au pays, quitte à susciter une certaine confusion. Des experts appellent à harmoniser les mesures.
IJL Le Nunavoix

Karine Lavoie
IJL - Réseau.Presse - Le Nunavoix
IJL LE NUNAVOIX (Nunavut) – Afin de souligner la Journée mondiale de la santé sexuelle qui avait lieu le 4 septembre dernier, l’organisme Pauktuutit Inuit Women of Canada a lancé de deux nouvelles ressources concernant la santé sexuelle chez les femmes inuites.
IJL Le Nunavoix

Karine Lavoie
IJL - Réseau.Presse - Le Nunavoix
IJL LE NUNAVOIX (Nunavut) – Inauguré le 8 septembre dernier, le nouveau Centre de guérison correctionnel d’Aaqqigiarvik promet d’offrir un environnement plus positif pour les détenus ainsi que pour son personnel.
Le Voyageur

Andréanne Joly
Le Voyageur
LE VOYAGEUR (Ontario) – Le 30 septembre est la journée du chandail orange et, pour la toute première fois cette année, la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation. À l’occasion de cette journée, Le Voyageur a fait appel à des agents de changement autochtones du nord de l’Ontario et leur a demandé ce qui, à leurs yeux, représenterait des gestes porteurs et concrets pour faire avancer la réconciliation.
Société

Andréanne Joly
Andréanne Joly
Francopresse
FRANCOPRESSE – Un jour, pour souligner l’entrée à l’école de sa petite-fille, une grand-mère lui offrit un gilet orange. Confisqué dès son arrivée au pensionnat, le gilet devint pour la petite Phyllis Webstad un symbole d’espoirs déçus. Quarante ans plus tard, le chandail refit surface lorsqu’elle décida de raconter son histoire. Aujourd’hui, le gilet arraché est devenu un symbole de la Journée nationale sur la vérité et la réconciliation, observée pour la première fois ce 30 septembre.
Le Voyageur

Julien Cayouette
Julien Cayouette
Le Voyageur
LE VOYAGEUR (Ontario) – La Coalition des noir.es francophones de l’Ontario (CNFO) en est encore à sa phase d’établissement. En plein cœur d’une tournée provinciale, les représentants du jeune organisme de représentation étaient de passage à Sudbury, la semaine dernière. Les principaux objectifs de la visite étaient de le faire connaitre, de recruter des membres et de recueillir les avis sur sa mission et sa vision.
Société

Inès Lombardo
Inès Lombardo
Francopresse
FRANCOPRESSE – Le fédéral a distribué au mois d’aout une enveloppe de 1,28 M$, divisée entre trois organismes qui desservent la communauté LGBTQ+ noire à travers le pays. Cette aide comporte plusieurs revers d’après les francophones concernés ; elle a été versée à des organismes anglophones exclusivement et elle ne répond pas aux besoins sur le terrain.
IJL L'Express

Clément Lechat
IJL — Réseau.Presse – L’Express.ca
 IJL L’EXPRESS (Ontario) – Niveau de scolarité et de revenus inférieurs, isolement, santé physique et mentale moins bonne… Les ainés franco-ontariens sont plus âgés et vulnérables que le reste de la population ontarienne. Face aux défis du vieillissement, la Fédération des ainés et des retraités francophones de l’Ontario (FARFO) a lancé son programme «communautés-amies des ainés» en mars.
Société

Marine Ernoult
Marine Ernoult
Francopresse
FRANCOPRESSE – Une loi interdisant la quasi-totalité des avortements est entrée en vigueur au Texas le 1er septembre. Si le portrait n’est pas aussi sombre du côté canadien de la frontière, l’accès à l’avortement demeure inégal d’une région à l’autre du pays. À mesure qu’on s’éloigne des grands centres, les femmes doivent encore affronter de nombreux obstacles, une situation qui va même en se détériorant dans certaines provinces.
Société

Inès Lombardo
Inès Lombardo
Francopresse
FRANCOPRESSE – Les Franco-Canadiennes Margo Connors et Sylvie Mousseau ont vécu le 11 septembre 2001 comme peu d’autres au pays, en accueillant depuis chez elles les passagers des avions détournés. La première est terre-neuvienne, la seconde néobrunswickoise. Leur point commun : la solidarité en temps de peur.
Société

Ericka Muzzo
Ericka Muzzo
Francopresse
FRANCOPRESSE – Enseignante dans une école francophone de Toronto, Marie-Josée Lefebvre a pédalé cet été les 500 km qui la séparent du Parlement à Ottawa pour attirer l’attention sur le manque d’accès à l’eau potable dans des réserves autochtones au Canada. Une fois arrivée à destination, l’enseignante a lu sur place une centaine de lettres écrites par ses élèves et d’autres jeunes Ontariens, choqués de cette iniquité. Elle espère désormais amener le projet à l’échelle nationale.
Société

Ericka Muzzo
Ericka Muzzo
Francopresse
FRANCOPRESSE – Les personnes âgées ont été parmi les plus affectées par la pandémie de COVID-19, poussant familles et experts à travers le pays à réclamer de meilleures conditions de vie pour la population ainée du Canada. Dans la petite communauté rurale de West Quoddy, en Nouvelle-Écosse, trois femmes vivent depuis 16 ans selon un modèle qui pourrait très bien en inspirer d’autres : Marike Finlay et sa conjointe Karin Cope ont «adopté» leur amie Elisabeth Bigras, de 20 ans leur ainée, et cohabitent depuis presque deux décennies dans leur maison multigénérationnelle.
Le Voyageur

Julien Cayouette
Julien Cayouette
Le Voyageur
LE VOYAGEUR (Ontario) – Émilie Perron de North Bay pourra réaliser son rêve d’apprendre à piloter. L’élève de l’École secondaire Algonquin est l’heureuse récipiendaire de la bourse Neil J. Armstrong Ab-Initio 2021, qui lui donne un montant maximum de 10 000 $ pour obtenir sa licence de pilote privée. C’est un beau rêve pour la jeune francophone, mais un rêve qui risque de compliquer un peu sa vie pour la prochaine année.
Acadie Nouvelle

Alexandre Boudreau
Acadie Nouvelle
ACADIE NOUVELLE (Nouveau-Brunswick) – Les attaques de rançongiciel, soit le vol de données par des criminels qui promettent de les rendre en échange d’une rançon, semblent être à la hausse un peu partout dans le monde, et le N.-B. n’y a pas échappé. Que faire en cas d’attaque?
Gérard Lévesque, chroniqueur
L'Express
Gérard Lévesque, chroniqueur
L’Express

L’Express (Toronto) – Les ordres professionnels du domaine de la santé qui désirent limiter le droit de leurs membres et du public à utiliser le français doivent avoir de bonnes raisons. La négligence du gouvernement ontarien de nommer des membres francophones au conseil d’un ordre n’est pas une excuse acceptable. C’est ce qui se dégage des motifs du jugement rendu le 27 juillet par la Cour divisionnaire de l’Ontario dans le dossier Bélanger c. l’Ordre des médecins et chirurgiens de l’Ontario, 2021 ONCS 5132.