Shane Robicheau, en train de cuisiner au concours de la Conférence des cuisiniers de la Fédération culinaire.
Shane Robicheau, en train de cuisiner au concours de la Conférence des cuisiniers de la Fédération culinaire.

Shane Robicheau de la Baie Sainte-Marie : Un cuisiner de l’Île membre de l’Équipe culinaire du Canada

Le Courrier

Lorsqu’il fréquentait l’école culinaire, Shane Robicheau de Meteghan voulait apprendre et pratiquer toutes les étapes liées à la préparation des plats les plus complexes.

Son instructeur, le chef Peter Dewar, était toujours prêt à le guider. Ce dévouement a amené le chef Dewar à demander à son élève s’il serait intéressé à se joindre à l’Équipe culinaire du Canada.

La réaction de Robicheau, vous la connaissez déjà : « Oui, quand est-ce que je commence ? »

Pour Robicheau et son équipe, un lundi normal commence à 8 h, avec une brève réunion de planification de la semaine. Ensuite, chacun vaque à une tâche différente, qui consiste à faire une nouvelle recette et à l’évaluer pour l’améliorer s’il y a lieu.

Les activités de la semaine se déroulent dans un rythme très serré. Le chef Robicheau nous dit que « le travail ne serait pas possible avec seulement quelques personnes. Nous sommes une famille et nous restons ensemble. »

Shane Robicheau, en train de cuisiner au concours de la Conférence des cuisiniers de la Fédération culinaire.

La deuxième compétition de Shane Robicheau s’est déroulée à Charlottetown, dans le cadre de la 55e Conférence nationale des chefs, organisée par la Fédération culinaire canadienne. C’était une compétition genre « boîte noire » d’une heure. Il fallait que Shane Robicheau utilise les ingrédients de la boîte pour faire quatre repas à présenter aux juges. Ce dernier a fini en troisième place à l’échelle nationale.

Shane Robicheau et son équipe se préparent maintenant pour la Coupe du monde culinaire Villoroy Boch 2018 à Luxembourg, qui aura lieu du 24 au 28 novembre. Le premier volet consistera à confectionner un repas de trois services (à la carte) pour 70 personnes en six heures. En deuxième lieu, l’équipe devra préparer un buffet pour douze personnes en quatre heures et demie.

Leur dernière compétition aura lieu en février 2020, à Stuttgart, en Allemagne.

Shane Robicheau dit : « Il y a parfois des moments stressants et douloureux, mais la chose la plus importante pour moi est d’avoir la tête haute, de rester modeste et de m’entourer d’influences positives. Il n’y a qu’une façon de continuer à avancer, c’est de travailler en équipe. »

Après les olympiades de 2020, le chef originaire de Meteghan espère voyager autour du monde avec son sac à dos pendant quelque mois, à la recherche d’une prochaine aventure.

Shane Robicheau a suivi dans les pas de ses parents Scott et Nadine Robicheau, qui sont propriétaires du restaurant La cuisine Robicheau, à la Baie Sainte-Marie.