Changements climatiques en Atlantique : Des Acadiens forcés à fuir l’érosion

Cédric Thévenin (Acadie Nouvelle)
David Caron
Acadie Nouvelle
ACADIE NOUVELLE (Nouveau-Brunswick) – Leur nombre est inconnu. Pourtant, certains Acadiens devront déménager des côtes à cause de l’érosion et de la montée des eaux, causées par les changements climatiques. Une décision déchirante.

«Si tu forces des Acadiens à déménager, ce n’est pas 1755, mais c’est une déportation quand même», lâche Steven Cormier. L’habitant de Chiasson Office, sur l’ile de Lamèque, réside face à l’Atlantique et a bien l’intention d’y rester. Il veut croire que la montée des eaux et l’érosion ne le forceront pas à un grand dérangement.

Les scientifiques du Projet Adaptation PA ont pourtant prévu que les vagues atteindraient son habitation à partir de 2050 et l’auraient engloutie en 2100. Ils ne savent en revanche pas encore combien de citoyens de la Péninsule acadienne sont dans la même situation.

«Comptabiliser le nombre de résidences à risque est un gros travail, expliquent-ils. Mais l’information finira par être disponible.»


Lire le dossier dans son intégralité sur le site du journal Acadie Nouvelle