S’installer et vivre à Toronto : mode d’emploi, un regard authentique sur la Ville reine

Alicia Blancher
L'Express
L’Express, On. Si les guides touristiques sur Toronto ne manquent pas, les expatriés francophones se rabattent souvent sur internet pour obtenir des conseils pratiques sur l’installation en permanence à Toronto. Voilà qui vient de changer.

Si les guides touristiques sur la Ville reine ne manquent pas dans les librairies, les expatriés francophones se rabattent souvent sur internet afin d’obtenir des conseils pratiques sur l’installation en permanence à Toronto.


L’idée de la collection des guides S’installer à vient du besoin d’un des cofondateurs de la maison d’édition française Héliopoles qui cherchait, sans succès, un guide pour déménager à Aix-en-Provence.

Après une vingtaine de guides de villes françaises, ainsi que de métropoles comme New York, Londres, Bruxelles, Barcelone et Montréal, l’équipe vient de publier S’installer à Toronto, commandé à la chroniqueuse et éditrice indépendante Nathalie Prézeau.

Auteure des guides de marche Toronto Street Art Strolls, Toronto Urban Strolls et Toronto Fun Places, ainsi que du récent guide de voyage Ulysse de Toronto et des chutes du Niagara, elle a l’habitude du terrain.

« Quand je me suis installée à Toronto, il y a 25 ans environ, il n’y avait pas ce type d’ouvrage non plus, ni internet d’ailleurs. Les gens devaient se rendre dans des kiosques d’information touristique ou des ambassades pour obtenir des renseignements », confie-t-elle à L’Express.


Lire l’article dans son intégralité sur le site du journal L’Express.

 

Nathalie Prézeau, l’auteure du guide, n’est pas toujours derrière l’objectif.