Quand Notre-Dame brûle, que perd-on ?

Francopresse APF
Francopresse
Le pire a été évité. L’incendie du 15 avril de la cathédrale Notre-Dame de Paris aura causé plus de peur que de mal. Outre le toit parti en flammes, la plupart des reliques et des œuvres d’art ont été épargnées. À cela, il faut ajouter le patrimoine immatériel que le feu ne peut atteindre.