Projet humanitaire du Collège Boréal au Guatemala

Marie-Josée Fournier
Le Nord
Les 12 participants du projet humanitaire du Collège Boréal sont revenus le 14 mai d’un voyage au Guatemala. Michelle Boileau, agente de liaison pour le Collège Boréal, rend compte de leur expérience de 8 jours.

« À leur arrivée, ils furent accueillis par l’organisme à but non lucratif responsable des travailleurs humanitaires, Nuestros Ahiadjos.

« D’abord, ils ont suivi une journée d’orientation, pendant laquelle ils se sont familiarisés avec les différentes composantes du projet non gouvernemental.

« En visitant un hôpital pour les enfants mal nourris, une école primaire et une école offrant un programme accéléré, ainsi qu’un foyer pour les personnes sans-abris.

« Par la suite, ils ont entrepris la construction de deux maisons simples pour des familles dans le besoin; un exploit qu’ils ont réussi à compléter en dedans de trois jours.

« Finalement, ils ont terminé leur semaine de travail humanitaire en aidant avec la distribution de fruits et de légumes au ‘Club des mères’.

« Les participants disent avoir vécu une expérience authentique et riche en culture guatémaltèque en demeurant avec une famille hôte dans la région d’Antigua, Sacatepéquez.

« De plus, ils ont participé à une variété d’activités culturelles incluant une visite guidée d’une caféière, un cours de cuisson guatémaltèque typique, une leçon informelle de danse salsa, ainsi qu’un bref séjour dans des villes mayas situées sur le lac Atitlán.

« L’équipe du Collège Boréal fut la première équipe provenant du Canada à compléter un tel projet humanitaire avec l’organisme au Guatemala. […]

« L’initiative avait pour but de permettre aux étudiantes et étudiants de franchir des frontières, d’acquérir des expériences interculturelles, de vivre une expérience d’immersion dans une langue étrangère et de se sensibiliser davantage aux différences culturelles et socioéconomiques du monde. »


Témoignage d’une participante

L’équipe était composée de quatre membres du personnel du campus de Timmins et de huit étudiants, dont six du campus de Timmins, une du campus de Kapuskasing et une du campus de Hearst.

Christine Paul, étudiante en Techniques de soins vétérinaires à Hearst : « Pour moi, ça a été un voyage qui a complètement changé ma vie.

« Dans cette courte semaine, j’ai appris que nous sommes ÉNORMÉMENT chanceux de toutes les choses que nous avons.

« Que ce soit l’eau courante et potable dans nos maisons 24 heures sur 24, d’avoir des outils électriques pour la construction, et j’en passe tellement!

« Dans cette semaine, nous avons été remerciés par tellement de gens, pour la différence que nous avons faite dans leur vie.

« Maintenant que je suis de retour au pays, c’est moi qui leur dis mucho gracias!

« Je suis très chanceuse d’avoir eu la chance d’en apprendre autant sur moi-même, sur la beauté de la vie.

« En plus d’avoir partagé cette expérience avec 11 personnes que je n’avais jamais rencontrées avant ce voyage et qui occupent maintenant une grande et importante place dans mon cœur. »