Les premiers ministres du Nouveau-Brunswick, de l’Ontario et de la Saskatchewan posent à côté du PDG d’ARC Canada, Norman Sawyer (deuxième en partant de la gauche).
Les premiers ministres du Nouveau-Brunswick, de l’Ontario et de la Saskatchewan posent à côté du PDG d’ARC Canada, Norman Sawyer (deuxième en partant de la gauche).

Nucléaire : une alliance N.-B./Ontario/Saskatchewan pour de petits réacteurs

Cédric Thévenin
Acadie Nouvelle
Les premiers ministres provinciaux Blaine Higgs (Nouveau-Brunswick), Doug Ford (Ontario) et Scott Moe (Saskatchewan) ont signé un accord, samedi, pour collaborer au développement et à la mise en service de petits réacteurs nucléaires. Les deux entreprises qui travaillent sur ces projets à Saint-Jean (Nouveau-Brunswick) espèrent que cette entente incitera Ottawa à accorder des subventions.

Des entreprises pourraient les assembler en usine et les installer dans les provinces, ainsi que les exporter dans le monde entier. L’enjeu est donc double : remplacer les centrales au charbon, comme celle de Belledune, par des installations qui n’émettent pas de carbone et créer des emplois.

Les trois gouvernements provinciaux n’ont pas pris d’engagement budgétaire. Ils ont promis de se rencontrer dans les quatre prochains mois pour discuter de stratégies. Ils prépareront par ailleurs une étude de faisabilité d’ici à l’été prochain avec Énergie NB, Ontario Power Generation et SaskPower. Ils y incluront une étude du marché dans leurs territoires, au Canada et dans le monde.


Lire l’article dans son intégralité sur le site du journal Acadie Nouvelle