François Larocque
François Larocque

Loi sur les langues officielles : un expert livre six secrets pour éviter la crise de la cinquantaine

Julien Cayouette
Julien Cayouette
Le Voyageur
Comment assurer que la Loi sur les langues officielles (LLO), qui a maintenant plus de 50 ans, offre une meilleure protection aux minorités? Le professeur titulaire de l’Université d’Ottawa, François Larocque, originaire de Sturgeon Falls, s’est inspiré de divers rapports publiés récemment pour formuler des recommandations en vue d’une nouvelle version de la Loi.

1- Devenir un pays officiellement bilingue

Puisque la constitution canadienne n’a pas encore été officiellement adoptée dans sa version française, il serait juste, selon M. Larocque, d’affirmer qu’elle n’a pas force de loi en français.

En effet, seulement neuf des quelque trente textes qui composent la constitution ont été officiellement ratifiés en français.

Ce serait l’une des premières choses à faire selon lui : adopter l’ensemble des textes déjà rédigés par des gens compétents dans les années 1980. Il s’agirait d’une formalité administrative.


Lire l’article dans son intégralité sur le site du journal Le Voyageur