Le Canada est-il prêt aux changements énergétiques et alimentaires proposés par le ministre Buote.
Le Canada est-il prêt aux changements énergétiques et alimentaires proposés par le ministre Buote.

6e parlement pour Adrien. Buote Accro aux parlements jeunesse.

Jacinthe Laforest
Jacinthe Laforest
La Voix acadienne
LA VOIX ACADIENNE (Ile-du-Prince-Édouard) – Du 9 au 12 janvier 2020, Adrien Buote était le ministre de l’Énergie et de l’Infrastructure au sein du Parlement jeunesse pancanadien (PJP) à Ottawa. Dans le réseau des parlements jeunesse, Adrien est un doyen. «C’était mon 6e parlement jeunesse. J’ai fait trois PJP et trois Parlements jeunesse de l’Acadie. En janvier 2021, je serai le premier ministre du Parlement jeunesse de l’Acadie», précise Adrien Buote.

À titre de ministre de l’Énergie et de l’Infrastructure, Adrien Buote a été un des trois ministres à avoir proposé un projet de loi à ses collègues du parlement. «Mon projet de loi a été adopté en 2e lecture vendredi. Il s’agit de l’autosuffisance nationale. Il y est question d’autosuffisance énergétique et aussi d’autosuffisance alimentaire.

«Selon mon projet de loi, l’importation et l’exportation d’énergie destinée à la production d’énergie qui est aisément disponible au Canada seront interdites. Ceci inclut, mais n’est pas limité au pétrole, au gaz naturel, au bois et au charbon. De plus, tout nouveau projet de production d’énergie au Canada devra être uniquement conçu à partir de sources renouvelables», affirme Adrien Buote.


Lire l’article dans son intégralité sur le site de La Voix acadienne