Le ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance du Nouveau-Brunswick, Dominic Cardy.
Le ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance du Nouveau-Brunswick, Dominic Cardy.

Nouveau-Brunswick : La province veut éliminer les niveaux scolaires de la maternelle à la 2e

Mathieu Roy-Comeau
Acadie Nouvelle
Le Nouveau-Brunswick veut éliminer progressivement les niveaux scolaires de la maternelle à la 2e année pour les remplacer par des groupes d’élèves d’âge mixte.

Les changements commenceront dès septembre 2020 dans les écoles qui se porteront volontaires.

«Si ça ne marche pas, on va arrêter», a indiqué le ministre.

À long terme, le ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, Dominic Cardy, aimerait éliminer tous les niveaux scolaires au primaire.

M. Cardy a présenté son livre vert sur l’éducation, jeudi, à Fredericton

Le document de 25 pages contient des mesures et des propositions du gouvernement afin d’offrir aux élèves néobrunswickois «une éducation de première classe».

Voici quelques-unes des autres propositions du gouvernement :

  • Régler les graves problèmes liés à la composition des classes;
  • Mettre à jour la politique sur l’absentéisme;
  • Élargir le programme de baccalauréat international;
  • Renforcer les relations entre les élèves des secteurs francophone et anglophone;
  • Habiliter les directions d’école en leur donnant les outils pour diriger;
  • Réduire l’ingérence politique en établissement des budgets pluriannuels.


Lire l’article dans son intégralité sur le site du journal l’Acadie Nouvelle