Peter Hominuk et Carol Jolin, de l’Association de la francophonie de l’Ontario, ont dévoilé les grandes lignes de la quarantaine de manifestations qui se tiendront simultanément dans 40 endroits de la province.
Peter Hominuk et Carol Jolin, de l’Association de la francophonie de l’Ontario, ont dévoilé les grandes lignes de la quarantaine de manifestations qui se tiendront simultanément dans 40 endroits de la province.

Mobilisation à 40 endroits le 1er décembre

Julien Paquette
Le Droit
Le Droit, ON. Une quarantaine de lieux de rassemblement ont déjà été identifiés pour la grande journée de mobilisation provinciale qui se tiendra le 1er décembre pour dénoncer les coupes dans les services en français en Ontario.

Une quarantaine de lieux de rassemblement ont déjà été identifiés pour la grande journée de mobilisation provinciale qui se tiendra le 1er décembre pour dénoncer les coupes dans les services en français en Ontario.

Parmi les 40 événements de mobilisation, quatre auront lieu à Ottawa. La manifestation initialement prévue ce vendredi (23 novembre) devant le Monument des droits humains en fera partie, en plus de rencontres devant les bureaux de députés progressistes-conservateurs soit Merrilee Fullerton (Kanata-Carleton), Jeremy Roberts (Ottawa-Ouest-Nepean) et Lisa MacLeod (Nepean).

L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) a convié la presse jeudi matin pour présenter le bilan de sa mobilisation. Le président, Carol Jolin, a répété que l’AFO souhaite le rétablissement du Commissariat aux services en français et du projet de l’Université de l’Ontario français.

« Nous demandons au gouvernement de l’Ontario de revenir sur sa décision et d’honorer sa promesse électorale », a insisté M. Jolin.


Lire l’article complet sur le site du journal Le Droit.