Claudette Thériault, présidente du CMA 2019.
Claudette Thériault, présidente du CMA 2019.

Les préparations pour le Congrès mondial acadien 2019 vont bon train

Norbert LeBlanc
Le Courrier
Fin septembre, plusieurs centaines de personnes étaient rassemblées à Moncton, au Nouveau-Brunswick, pour le lancement de la programmation du Congrès mondial acadien (CMA).

La première partie du Congrès se passera à l’Île-du-Prince-Édouard du 10 au 15 août pour ensuite se déplacer dans le Sud-Est du Nouveau Brunswick à partir du 15 août jusqu’au 24 août.

Trois grands rassemblements ont été confirmés lors du lancement de la programmation préliminaire : le sommet économique; l’événement jeunesse pour les jeunes entre 12 et 18 ans des provinces de l’Atlantique et le sommet des femmes.

Enfin le volet famille permettra aux membres des familles acadiennes de se rassembler. Vingt-neuf réunions de familles sont confirmées et auront lieu au Sud-Est du N.-B. et à l’Île-du-Prince-Édouard.

Le Congrès mondial sera entouré de grands événements et spectacles organisés pour valoriser nos artistes acadiens.

Claudette Theriault, la présidente du CMA, a profité de l’assemblée générale annuelle de l’organisation pour déclarer : « Nous sommes tout à fait alignés avec la mission du CMA 2019, qui est de promouvoir la modernité et la réalité de l’identité acadienne; on apporte de nouvelles idées et de nouveaux concepts, tout en s’assurant de ne pas perdre de vue ce qui fait l’essence des CMA ».