Le drapeau franco-ontarien, conçu notamment par l’historien Gaétan Gervais.
Le drapeau franco-ontarien, conçu notamment par l’historien Gaétan Gervais.

Les historiens rendent hommage à Gaétan Gervais, pilier de la communauté franco-ontarienne

Charles-Antoine Côté
Charles-Antoine Côté
Francopresse
Durant le 72e congrès de l’Institut d’histoire de l’Amérique française, les historiens rendront hommage à Gaétan Gervais, pilier dans la recherche sur l’Ontario français décédé le 20 octobre 2018.

La table qui aura lieu à l'Université d'Ottawa le 18 octobre sera animée par Michel Bock, proche collaborateur de Gaétan Gervais, Stéphanie St-Pierre, une de ses anciennes étudiantes, ainsi que François-Olivier Dorais, professeur d’histoire à l'Université du Québec à Chicoutimi et auteur d’une thèse qui porte sur l’homme, Un historien dans la cité : Gaétan Gervais et l’Ontario français.

Pour François-Olivier Dorais, le legs scientifique de Gaétan Gervais est indéniable. Ses travaux, souvent qualifiés de pionniers, ont mené à la création d’importants établissements de recherche tel l’Institut franco-ontarien de l’Université Laurentienne.

François-Olivier Dorais, professeur d’histoire à l'Université du Québec à Chicoutimi, a étudié l'œuvre de Gaétan Gervais.

François-Olivier Dorais explique que l’historien avait sa propre conception de l’Ontario français : «Gaétan Gervais voyait l’Ontario français comme un sujet à part entière, un peu comme une entité autosuffisante qui repose sur le sentiment de partager pas juste une langue, mais une culture, une mémoire, des projets, des institutions et des ambitions sociétales.»

Aujourd’hui professeur à l’Université Sainte-Anne, Stéphanie St-Pierre se souvient d’avoir poursuivi ses études à l’Université Laurentienne spécialement pour étudier auprès de Gaétan Gervais en raison de l’admiration qu’elle lui vouait. «J’avais entendu parler de Gaétan Gervais et je voyais que c’était une personne qui était extrêmement engagée. Étant passionnée d’histoire, je me suis dit que c’était comme ça que je souhaitais faire de l’histoire : en contact avec la communauté dans laquelle elle est créée.» 

Gaétan Gervais est aussi connu comme un des créateurs du drapeau franco-ontarien, qu’il a conçu en 1975, alors qu’il était jeune professeur, avec quelques étudiants. Il a reçu plusieurs prix pour sa lutte pour l’Ontario français comme l’Ordre du mérite franco-ontarien et, en 2013, il a été nommé membre de l’Ordre du Canada. Une école secondaire à Oakville, en Ontario, porte son nom depuis septembre dernier.