Les conservateurs de Jason Kenney s’accrochent à l’illusion pétrolière

Francopresse APF
Francopresse
L’Alberta de Jason Kenney entend baigner dans l’huile avec l’élection d’une majorité de 63 sièges sur 87 à la législature, le 16 avril. Le Parti conservateur uni a pris le pouvoir, rejetant quatre ans du régime néo-démocrate de Rachel Notley. La continuité de la droite avec sa dépendance au pétrole …