Georges Cottreau, président du RANE
Georges Cottreau, président du RANE

Le Rassemblement des 50 ans et plus de la région d’Halifax

Sophie Hubert
Le Courrier
Le 28 octobre a eu lieu le Rassemblement des 50 ans et plus, organisé par le Regroupement des aînés de la Nouvelle-Écosse. Cette activité avait pour but de permettre aux aînés de se rencontrer et de s’informer sur divers enjeux. Beaucoup de participants étaient venus assister à cette rencontre qui se tenait à Halifax. Stéphane Côté, animateur de l’émission Le réveil / Nouvelle-Écosse et T.-N.-L. (Radio Canada), a animé la conférence. Il a aussi déclaré qu’il était très fier d’être un nouveau membre du RANE. George Cottreau, président du RANE, a remercié les personnes présentes et a souligné tous les programmes qui ont été mis en place par le RANE, comme les programmes intergénérationnels qui permettent aux membres du RANE de faire la lecture dans les écoles du CSAP.

Ensuite, Claude Renaud, le représentant régional pour Halifax-Dartmouth, s’est dit heureux de voir ce rassemblement et a vanté le travail du comité organisateur composé de Victor Tétrault, Lucien Comeau, Maryse Bouchard, et de la directrice générale du RANE, Véronique Légault. Notons que ce rassemblement n’aurait pas été possible sans le soutien du CCGH (grâce au programme Vive l'Acadie), de loto franco, des Algues acadiennes, de la Fondation communautaire du Grand Havre, de Daniel Cyr, et du gouvernement du Canada, par le biais du Programme de partenariats pour le développement social, volet enfants et familles. De plus, il y avait de nombreux kiosques, tel celui du Réseau Santé Nouvelle-Ecosse avec Sabrina Jouniaux-Romano.

Remise de subventions de la fondation du CCGH. De gauche à droite : Lucien Comeau, Serge Desjardins, Angela Bishop et René Bouillon

Lucien Comeau a présenté la nouvelle fondation du CCGH, qui a pour mandat d’augmenter la visibilité de la communauté francophone et acadienne dans la région d’Halifax. Elle est administrée par la Fondation communautaire de la Nouvelle-Écosse. Sa directrice Angela Bishop était présente pour remettre des chèques afin de soutenir deux projets. La chorale Les Voix d’Acadie a reçu 900 pour payer le piano qui appuie ce groupe musical. René Bouillon, professeur de sciences à l’École secondaire du Sommet, qui organise un jardin à l’école, pour utiliser 1500 $ pour améliorer l’équipement d’arrosage.

Après les remises de chèques, Claude Boudreau, de la compagnie Diasporacadie, a présenté les voyages que son entreprise organise sous le thème de la découverte des racines acadiennes ou francophones.

Puis Victor Tétrault a présenté le tirage 50/50, dont les profits serviront à aider la communauté francophone et acadienne, les familles et le projet de centre de la francophonie à Halifax.

Après un délicieux repas, Anne Forgeron, conférencière, a parlé de ses expériences et a expliqué dans quelle mesure le bénévolat est essentiel pour les communautés, non seulement pour les personnes à qui l’on vient en aide, mais aussi pour les bénévoles eux-mêmes. Les projets intergénérationnels sont vitaux pour maintenir une communauté dynamique, assurer un transfert des connaissances et de la culture et conserver un esprit francophone fort, surtout en milieu minoritaire.

Tout le monde a déjà pris rendez-vous pour l’année prochaine.