Le Courrier de la Nouvelle-Écosse et le Regroupement des aînés s’associent pour une nouvelle chronique des bâtisseurs

Le Courrier
Le Regroupement des aînés de la Nouvelle-Écosse (RANE) s’associe au Courrier de la Nouvelle-Écosse pour la rédaction d’une nouvelle chronique. Toutes les deux semaines, le pigiste Robert Fougère livrera un texte sur un ou une aîné(e) qui a contribué, comme bénévole, à l’épanouissement de l’Acadie de la Nouvelle Écosse.

Avec ce projet, le RANE et Le Courrier de la Nouvelle-Écosse veulent promouvoir l’apport des aînés au développement de nos communautés acadiennes et francophones de la Nouvelle-Écosse. La chronique des bâtisseurs démontrera aussi l’importance de l’implication communautaire et du travail bénévole.

Robert Fougère est pigiste depuis 2011 pour Le Courrier de la Nouvelle-Écosse. « Je m’intéresse surtout à ce que les bonnes nouvelles de mon coin soient connues à la grandeur de la province et à collaborer à des projets qui font vivre la langue et la culture. Dans ce cas-ci, je m’engage à faire connaître davantage les personnes qui donnent bénévolement et généreusement pour leur communauté linguistique, culturelle et géographique. »

« Le RANE et Le Courrier de la Nouvelle-Écosse veulent faire connaître l’histoire de ces bâtisseurs qui ont travaillé au rayonnement de notre Acadie. Nous sommes très heureux de pouvoir travailler avec Le Courrier de la Nouvelle-Écosse et Robert Fougère à ce projet », affirme George Cottreau, président du RANE.

« La raison d’être du journal est de développer les liens entre les communautés acadiennes et francophones de la Nouvelle-Écosse et de promouvoir et défendre leurs intérêts. Je pense que ce partenariat permet d’élargir ce champ de vision de sorte que nous puissions travailler étroitement avec le RANE et faire valoir les contributions passées et futures de nos aînés en région, et ce, partout dans la province », a dit Francis Robichaud, directeur général du Courrier de la Nouvelle-Écosse.

La première chronique des bâtisseurs portera sur Napoléon Chiasson de Chéticamp. M. Chiasson a grandement contribué au rayonnement de la région de Chéticamp. Il est toujours engagé à la gouvernance de certains organismes, dont la Société St-Pierre et la FANE. Cette première chronique sera publiée le 20 octobre 2017. Nous invitons le public à soumettre des noms d’aînés qui étaient ou qui sont encore impliqués à la vitalité de leur communauté à dg@rane.ns.ca.