La Chambre de commerce acadienne et francophone honore les fermiers

Jacinthe Laforest
Jacinthe Laforest
La Voix acadienne
Après avoir organisé un dîner pour reconnaître les contributions des pêcheurs acadiens et francophones à l’économie de l’Île-du-Prince-Édouard, en 2016, la Chambre de commerce acadienne et francophone a voulu également souligner le travail des fermiers, agriculteurs et producteurs agricoles acadiens et francophones.

La célébration a eu lieu le 29 novembre au Village musical acadien, à Abram-Village. Après un repas de trois services, les 21 agriculteurs présents ont reçu un certificat souvenir attestant du nombre d’années dans le domaine.  En comptant les sept agriculteurs inscrits qui ne pouvaient pas être présents, la Chambre de commerce a remis 28 certificats de reconnaissance, lors de cette initiative.

Les agriculteurs ont beaucoup apprécié l’événement et en particulier, le fait d’être reconnu comme des entrepreneurs. « J’ai travaillé longtemps comme agent de développement, tout en gérant ma petite ferme, et j’ai souvent constaté que les fermiers n’étaient pas reconnus comme des entrepreneurs.  Merci de nous accorder cela », a indiqué Marcel Bernard, à la fin de la cérémonie. 

Ray Arsenault, copropriétaire de la ferme Arsenault Acres à Saint-Nicholas, a lui aussi remercié la Chambre de commerce pour cette initiative. « Je voudrais aussi profiter de cette occasion pour remercier les fermiers établis qui m’ont aidé quand j’ai décidé de m’établir à temps plein sur la ferme. J’ai apprécié les conseils, l’expérience partagée et l’entraide que j’ai reçus à mon retour dans la région. Vous savez, ce n’est pas facile de démarrer une ferme de nos jours. Votre aide a été précieuse », a indiqué Ray Arsenault.


Lire l’article complet…