L’UCFO a su démontrer qu’elle répond à tous les critères d’admission dont sensibiliser les francophones à l’agriculture et aux questions agricoles.
L’UCFO a su démontrer qu’elle répond à tous les critères d’admission dont sensibiliser les francophones à l’agriculture et aux questions agricoles.

L’UCFO passe le test du ministère ontarien de l’Agriculture

Chantal Quirion
Agricom
L’Union des cultivateurs franco-ontariens (UCFO) a passé haut la main le processus de révision de son statut particulier qui lui permet de jouir d’un financement stable. Le processus revient tous les trois ans et c’est au Tribunal d’appel de l’agriculture, de l’alimentation et des affaires rurales d’en décider.

L’UCFO a su démontrer qu’elle répond à tous les critères d’admission dont sensibiliser les francophones à l’agriculture et aux questions agricoles.

De la même façon, elle a fait la preuve de son rôle important dans l’offre de service en éducation et en formation se rapportant à des questions agricoles. Dans ce dossier, la fondation de la Ferme d’éducation et de recherche du Campus d’Alfred s’avère une réalisation majeure.