Claudette Thériault, présidente du CMA et le premier ministre de l’Île, Wade MacLauchlan, lors de l’annonce au Musée acadien le 16 mai. Claudette Thériault étant habillée en bleu et le premier ministre portant une cravate rouge, il ne manquait que le jaune pour compléter le drapeau acadien. Le premier ministre a alors saisi une tulipe jaune du bouquet pour la placer contre le veston bleu.
Claudette Thériault, présidente du CMA et le premier ministre de l’Île, Wade MacLauchlan, lors de l’annonce au Musée acadien le 16 mai. Claudette Thériault étant habillée en bleu et le premier ministre portant une cravate rouge, il ne manquait que le jaune pour compléter le drapeau acadien. Le premier ministre a alors saisi une tulipe jaune du bouquet pour la placer contre le veston bleu.

L’Î.-P.-É. réaffirme son engagement entier au Congrès mondial acadien 2019

Le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard a annoncé, à la mi-mai, une contribution totalisant 1 million de dollars sur les deux prochaines années pour assurer la tenue du Congrès mondial acadien 2019 (CMA).

Il s’agit de la toute première contribution financière officielle à être annoncée en prévision de ce grand projet. Ni le gouvernement du Nouveau-Brunswick ni le fédéral n’ont encore annoncé la teneur de leur participation. 

« Nous sommes très contents de cette contribution », a lancé Claudette Thériault, présidente du CMA.

Le million de dollars annoncé n’inclut pas les sommes déjà versées dans le passé pour soutenir le travail du comité de mise en candidature. « C’est du nouvel argent », a confirmé le premier ministre. Le financement comprend une contribution de 600 000 $ en liquide, et 400  000  $ sous la forme de services de traduction, de ressources humaines, de personnel d’urgence sur le site du CMA et en dépenses générales, selon les besoins du comité organisateur. 

« Cet argent vient d’une collaboration entre les agences et ministères provinciaux. C’est venu avec un esprit uni et une vision de ce que le CMA va apporter à l’Île-du-Prince-Édouard, à toute sa population, en particulier la population acadienne et francophone, et aux visiteurs. »


Lire l’article complet sur le site de La Voix acadienne…