Justin Johnson a été élu au poste de vice-président de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA).
Justin Johnson a été élu au poste de vice-président de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA).

Justin Johnson à la FCFA

Morgane Lemée
La Liberté
À 26 ans, l’actuel président de la Fédération de la jeunesse canadienne française et Métis de la Rivière-Rouge Justin Johnson a été élu au poste de vice-président de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA).

Justin Johnson a été élu au poste de vice-président de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) le samedi 9 juin, lors de la 43eAssemblée générale annuelle, à Ottawa.

Actuel président de la Fédération de la jeunesse canadienne française jusqu’en septembre, Justin Johnson remporte cette élection face à François Hastir et Julie Mbengi Lutete. À 26 ans, il succède à Audrey LaBrie, qui occupait ce poste depuis 2015.

« J’œuvre depuis une dizaine d’années pour la francophonie canadienne, particulièrement au sein de la jeunesse. C’est pour moi la continuité de mon engagement que de jouer un rôle à la FCFA. »

Métis de la Rivière-Rouge, Justin Johnson a entamé son discours auprès de la FCFA en citant Louis Riel, son inspiration. Le Franco-Manitobain souhaite faire du rapprochement avec les peuples autochtones une priorité. Sans oublier les enjeux du plan d’action sur les langues officielles, l’immigration francophone et le respect de la dualité linguistique. « Je rêve d’une francophonie canadienne qui reconnaît et célèbre la place des Métis francophones tout au long de notre histoire, hier, aujourd’hui et demain. »

En tant que vice-président de la FCFA pour un mandat de deux ans, Justin Johnson compte appuyer et offrir une perspective complémentaire à la présidence de Jean Johnson.

 

Lire l’article intégral dans le site de La Liberté…