À la fin de la conversation, les participants ont été invités à mettre quelques recommandations sur papier.
À la fin de la conversation, les participants ont été invités à mettre quelques recommandations sur papier.

Il faut agir contre la pauvreté

Jacinthe Laforest
Jacinthe Laforest
La Voix acadienne
Le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard cherche à se doter d’un plan d’action pour « réduire » la pauvreté. Un rapport produit en 2011 serait présentement oublié sur une tablette.

Le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard cherche à se doter d’un plan d’action pour « réduire » la pauvreté dans la province. Dans un processus d’engagement citoyen, des réunions publiques ont eu lieu dans les différentes régions de l’Île incluant une réunion en français à Abram-Village, à laquelle plusieurs personnes ont participé avec entrain.

La présidente du Conseil consultatif sur la réduction de la pauvreté, Roxane Carter-Thompson, avoue qu’on a raison d’avoir une impression de déjà-vu. En 2011 et 2012, une stratégie de réduction de la pauvreté a été développée, adoptée et, semble-t-il, oubliée sur une tablette. 

« Si nous voulons un plan d’action, c’est justement parce que nous voulons de l’action. Notre comité est là pour alimenter et conseiller le gouvernement provincial dans l’élaboration de son plan d’action. Nous aimerions que tout soit prêt en octobre prochain », a indiqué Roxane Carter Thompson. 


Lire l’article intégral sur le site de La Voix acadienne