Le député fédéral de Nickel Belt, Marc Serré, le président du Collège Boréal, Daniel Giroux, le Dr Kevin McCormick, la ministre Mélanie Joly et le député fédéral de Sudbury, Paul Lefebvre.
Le député fédéral de Nickel Belt, Marc Serré, le président du Collège Boréal, Daniel Giroux, le Dr Kevin McCormick, la ministre Mélanie Joly et le député fédéral de Sudbury, Paul Lefebvre.

Guerres mondiales : Mettre en valeur l’héritage commun de la France et du Canada

Coralie M.
Le Voyageur
Lors de son passage à Sudbury en octobre, la ministre du Patrimoine canadien, l’honorable Mélanie Joly, a été la première personne publique à recevoir des artéfacts du projet Canada Heritage France Initiative. Mettre en valeur la relation, la culture et l’héritage que partagent le Canada et la France ainsi que souligner les sacrifices et les contributions des anciens combattants lors de la Première et de la Deuxième Guerre mondiale, tout en attirant l’attention du public sur les dates importantes de l’histoire militaire canadienne, tels sont les objectifs majeurs de Canada Heritage France Initiative.

Mettre en valeur la relation, la culture et l’héritage que partagent le Canada et la France ainsi que souligner les sacrifices et les contributions des anciens combattants lors de la Première et de la Deuxième Guerre mondiale, tout en attirant l’attention du public sur les dates importantes de l’histoire militaire canadienne, tels sont les objectifs majeurs de Canada Heritage France Initiative.

Mme Joly a reçu des médailles de la Première Guerre mondiale et une gravure ancienne d’un général français emblématique de la Première Guerre mondiale.

Inscrit dans le prolongement du projet Honour and Preserve, un projet existant depuis 2010 et qui avait été présenté au ministère de la Défense, le projet Canada Heritage France Initiative a été fondé par le Dr Kevin McCormick de Sudbury, actuellement président et vice-chancelier de l’Université Huntington, et par le député fédéral de Nickel Belt, Marc Serré.

« Les bénéficiaires reçoivent des artéfacts militaires, des plaques et des médailles historiques. Ils sont reconnus pour leur contribution et leur leadeurship dans la Francophonie. En présentant ces artéfacts et autres objets historiques, nous célébrons l’amitié et le soutien continus entre la France et le Canada », déclare Dr McCormick. 

Déjà quelques amis

Le président du Collège Boréal, Daniel Giroux, et le député de Sudbury, Paul Lefebvre, ont également reçu des artéfacts la même journée.

« Ce projet novateur réunit le gouvernement, les leadeurs communautaires et éducatifs dans la promotion de la langue française et de la culture francophone. En tant que dirigeant du Collège Boréal, je suis honoré de jouer un rôle dans Canada Heritage France Initiative et de continuer à promouvoir le patrimoine francophone et le bilinguisme au Canada », confie Daniel Giroux.

Pour sa part, le député Paul Lefebvre s’est dit « profondément touché d’avoir reçu des artéfacts militaires historiques français ». Félicitant les cofondateurs de ce projet pour leur vision et leurs vaillants efforts au nom du gouvernement du Canada, il a rappelé que « non seulement cette initiative met en valeur les liens historiques qui existent entre nos deux pays, mais elle renforce aussi les liens culturels et la relation franco-canadienne du Canada et de la France ».

Marc Serré a rappelé que les bénéficiaires sont majoritairement francophones, mais qu’il pourrait aussi y avoir des anglophones, comme Dr Livy Visano de l’Université de York qui, malgré une carrière universitaire de plus de cinq décennies en tant que professeur en droits de la personne, a déclaré n’avoir jamais été témoin d’un projet aussi puissant, passionné et convaincant.

«Je sais par expérience que cette initiative, née d’un profond respect et d’une affection personnelle pour la culture et la langue françaises, est devenue un programme éducatif transformateur et que ses leçons inspirantes et captivantes promeuvent le rôle vital du bilinguisme et de l’histoire-culture française dans tous les aspects de la société canadienne», déclare Dr Visano. Il a reçu une collection de livres historiques français du XVIIIe siècle et d’autres articles.

Pour le député Serré, « c’est important de rappeler les sacrifices des vétérans. On en parle pas suffisamment, suggère-t-il. Canada Heritage France Initiative n’est pas un évènement censé se passer annuellement, mais au besoin. C’est une partie de l’Histoire qui mérite d’être racontée », insiste le député.

Le directeur de l’École secondaire du Sacré-Cœur/Carrefour Options+, Paul E. Henry, fait également parti des bénéficiaires. Il témoigne du travail réalisé par M. McCormick et M. Serré : «Ils ont assuré, grâce à leurs efforts inlassables, la célébration de la langue, de la culture et de l’histoire françaises ainsi que la relation solide qui existe entre la France et le Canada depuis plus de 400 ans. Je félicite les cofondateurs pour leur dévouement passionné à l’égard de cette initiative, qui aura un impact très important pour les générations à venir».

À la question pourquoi avoir choisi ce moment précis pour honorer une personne publique à l’instar de la ministre Joly, le Dr McCormick a rappelé que c’était une belle occasion de le faire et surtout parce que le Canada fête ses 150 ans.

Par ailleurs, il signale aussi que Canada Heritage France Initiative compte s’étendre jusqu’en France. « Nous prenons des contacts avec des organisations et des institutions en France qui nous permettront de travailler ensemble pour faire valoir les relations que nous partageons autour de Canada Heritage France Initiative », a-t-il annoncé.