Le colloque a rassemblé près de 80 personnes du milieu médical.
Le colloque a rassemblé près de 80 personnes du milieu médical.

Santé en français : les défis perdurent en milieu minoritaire

Marie-Lou Bernatchez
L'Eau vive
La Cité universitaire francophone de l’Université de Regina était l’hôte du tout premier colloque sur l’offre active de l’Ouest canadien les 13 et 14 novembre. L’évènement a rassemblé près de 80 participants du domaine de la santé.

L’offre active repose sur le concept de proposer aux bénéficiaires de soins un service dans la langue de leur choix. Le colloque visait ainsi à amorcer une réflexion sur les défis en la matière. Il cherchait aussi à apporter une meilleure compréhension du sujet auprès des intervenants de la santé.

Le président du comité d’organisation du colloque, Abdoulaye Yoh, résume l’enjeu : «Ce n’est pas parce que l’on forme des professionnels de la santé en français qu’il va y avoir automatiquement des services en français.»

 

Lire l’article dans son intégralité sur le site du journal L’Eau vive