L’associé fondateur du cabinet Juristes Power, Mark Power, est l’un des quatre récipiendaires de l’Ordre du mérite.
L’associé fondateur du cabinet Juristes Power, Mark Power, est l’un des quatre récipiendaires de l’Ordre du mérite.

Quatre juristes francophones reçoivent l’Ordre du mérite

Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
LE DROIT (Ottawa) – Quatre personnes, dont l’avocat Mark Power, se verront décerner l’Ordre du mérite de l’Association des juristes d’expression française de l’Ontario (AJEFO) lors du 41e congrès annuel de l’organisation en juin prochain.

L’Ordre du mérite est octroyé de façon honorifique pour souligner la contribution des récipiendaires à la promotion des services juridiques en français, leur dévouement au sein de plusieurs organisations qui travaillent en ce sens, ainsi que le soutien apporté à la mise en œuvre de la common law francophone.

L’associé fondateur du cabinet Juristes Power, qui exerce à Ottawa, Vancouver et Montréal, Mark Power est l’un des récipiendaires pour l’année 2021. Sa pratique linguistique est l’une des plus importantes au pays, indique l’AJEFO.

«En 2020, après une décennie de batailles judiciaires orchestrées par Me Power, la Cour suprême a rendu l’une des plus importantes décisions en matière de droits linguistiques dans l’affaire Conseil Scolaire Francophone de la Colombie-Britannique contre Colombie-Britannique, 2020 CSC 13., souligne l’AJEFO dans un communiqué. Cette décision historique aura un impact transformateur pour les communautés francophones partout au pays. Elle permettra aux enfants d’un océan à l’autre d’avoir accès à une éducation en langue française réellement équivalente.»

Consultez le site du journal Le Droit

La procureure Caroline Thibault est la seconde récipiendaire de cet honneur pour l’année 2021. En plus d’être procureure adjointe de la Couronne depuis 22 ans, «elle travaille, entre autres, à la mise en œuvre de deux nouvelles initiatives nationales qui visent l’amélioration des services juridiques en français.»

Exceptionnellement, l’AJEFO remettra quatre Ordres du mérite cette année. Deux des quatre récipiendaires devaient être à l’honneur l’an dernier, mais n’avaient pu recevoir leur reconnaissance due à la pandémie, qui avait forcé l’annulation du congrès 2020.

La juge de la Cour d’appel de l’Ontario, Julie Thorburn et le professeur Pierre Foucher devaient donc être honorés lors de ce congrès.

Julie Thorburn a siégé à la Cour supérieure de l’Ontario de 2006 à 2019 et est membre du Comité de la magistrature et du barreau sur l’accès à la justice en français en Ontario.

Pierre Foucher a été professeur titulaire à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa de 2008 à 2020 ainsi que professeur et vice-doyen à la Faculté de droit de l’Université de Moncton, entre autres. Ses écrits sur les langues officielles ont été cités par plusieurs tribunaux au pays, dont la Cour suprême du Canada.

Le congrès de l’AJEFO aura lieu virtuellement du 22 au 24 juin prochain.