Francophonie

Marc Poirier
Marc Poirier
Francopresse
FRANCOPRESSE – Une centaine de spécialistes posent un regard inquisiteur sur l’Acadie d’hier et d’aujourd’hui dans L’état de l’Acadie, ouvrage paru à la fin aout sous la direction des chercheurs Michelle Landry, Dominique Pépin-Filion et Julien Massicotte. En quelque 500 pages, les auteurs espèrent rendre l’Acadie plus accessible d’un bout à l’autre du pays et même outre-mer.
IJL Le Voyageur

Julien Cayouette
Julien Cayouette
Le Voyageur
IJL LE VOYAGEUR (Ontario) – Une étude réalisée à Sudbury démontre qu’Antidote, le logiciel de correction du français écrit, est efficace, mais il faut avoir une bonne base de connaissances de l’orthographe et de la syntaxe pour l’utiliser correctement. Il permet de diminuer l’écart entre ceux qui font plus d’erreurs et ceux qui en font moins, mais il peut aussi augmenter le nombre d’erreurs si l’utilisateur ne peut pas départager les suggestions.
Série Histoires d'immigration

Jonathan Poirier
Le Saint-Jeannois
HISTOIRES D’IMMIGRATION (Le Saint-Jeannois) – En procédure d’immigration depuis le mois de novembre 2020, après des mois de doutes, d’angoisse et de longues préparations au départ de leur ville natale de Tunis, Rania et sa famille sont finalement arrivés à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, le 26 avril dernier. Après un premier isolement de trois jours à Montréal, deux tests COVID négatifs et un isolement d’une semaine dans un hôtel de la région, la famille arrivée de Tunisie peut enfin commencer sa nouvelle vie au Canada.
IJL Le Franco

Gabrielle Beaupré
IJL — Réseau.Presse – Le Franco
IJL LE FRANCO – Pour souligner la Fête nationale de l’Acadie qui a eu lieu le 15 aout dernier, le journal Le Franco s’est entretenu avec des Acadiens expatriés en Alberta. Fiers de leurs racines, ils portent en eux l’héritage d’un peuple qui s’est battu pour garder la langue française vivante dans leur coin de pays.
Francophonie

Inès Lombardo
Inès Lombardo
Francopresse
FRANCOPRESSE – Le 11 aout, le ministère de l’Immigration a dévoilé une enveloppe de 2,1 M$ pour «éliminer les obstacles particuliers» qui se dressent sur le chemin des femmes et des filles immigrantes racisées qui tentent d’accéder à un emploi. Parmi ces difficultés majeures, l’une est de taille pour ces nouvelles arrivantes francophones : l’obligation de parler anglais lors de l’embauche.
Série Histoires d'immigration

Inès Lombardo
Inès Lombardo
Francopresse
FRANCOPRESSE – Français d’origine, Florian Villaumé a obtenu sa citoyenneté canadienne en 2019, soit 14 ans après être arrivé au pays pour la première fois. Après avoir navigué entre l’Afrique et le Canada, il a élu domicile il y a cinq ans à Saint-Jean, à Terre-Neuve-et-Labrador. Son âme scientifique et curieuse est devenue attachée à l’endroit, même s’il reste «à l’écoute d’autres appels éventuels».
Financement postsecondaire

Julien Cayouette
Julien Cayouette
Le Voyageur
LE VOYAGEUR (Ontario) -  La ministre du Développement économique et des Langues officielles, Mélanie Joly, annonce un nouvel investissement de 121,3 millions $ sur trois ans pour des projets qui renforcent l’éducation postsecondaire «par et pour» les francophones. Elle espère que les Franco-Ontariens et le gouvernement provincial attraperont la balle au bond.
Francophonie

Cédric Thévenin
Acadie Nouvelle
ACADIE NOUVELLE (Nouveau-Brunswick) – Le professeur émérite en droit de l’Université de Moncton Michel Doucet fait de nombreuses propositions pour renforcer la Loi sur les langues officielles du Nouveau-Brunswick. Il soutient que l’égalité réelle entre anglophones et francophones est un droit fondamental et démocratique.
L'Aquilon

Thomas Ethier
IJL — Réseau.Presse – L’Aquilon
L’AQUILON (Territoires du Nord-Ouest) – Une célébration dédiée à la francophonie pourrait voir le jour d’ici l’été 2023 aux Territoires du Nord-Ouest. C’est ce que propose l’Association francoculturelle de Yellowknife (AFCY) aux Franco-Ténois, qui sont invités depuis juillet à donner leur avis sur l’allure que devra prendre ce projet pilote, voué à devenir une fête annuelle.
Le Gaboteur/Série Histoires d'immigration

Louise Brun-Newhook
Le Gaboteur
LE GABOTEUR (Terre-Neuve-et-Labrador) – Comment une femme originaire de la Bulgarie s’est-elle retrouvée sur une petite ile à l’est du Canada? Arrivée à Terre-Neuve-et-Labrador comme réfugiée politique en 1990, l’artiste Vessela Brakalova a continué sa carrière de graphiste dans son pays adoptif. Elle exposera cet été à la Biennale Bonavista. Son parcours est toutefois loin d’avoir été facile.
La Voix acadienne

Jacinthe Laforest
Jacinthe Laforest
La Voix acadienne
LA VOIX ACADIENNE (Île-du-Prince-Édouard) – Le 2 juillet, le réseau de presse SaltWire, auquel appartient le quotidien The Guardian de l’Île-du-Prince-Édouard, a publié dans son édition en ligne une lettre sous la rubrique «Guest Opinion», dans laquelle un ancien résident de l’Île tire à boulets rouges sur la vitalité francophone de l’Île. Ces commentaires ne sont pas passés inaperçus dans la francophonie prince-édouardienne.
Francophonie

Marc Poirier
Marc Poirier
Francopresse
FRANCOPRESSE – En juin 1921, une simple phrase de la nouvelle Constitution de la Louisiane déclarait l’anglais comme la seule langue d’usage à l’école publique. Ces quelques mots du document législatif ont eu un effet dévastateur sur l’avenir de la langue française dans cet État du sud des États-Unis.
Francophonie

Mélanie Tremblay
Mélanie Tremblay
Francopresse
FRANCOPRESSE – Liane Roy a principalement fait carrière dans la fonction publique et dans l’administration postsecondaire. Nouvellement élue à la présidence de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada, elle devra rapidement s’attaquer aux dossiers de l’immigration francophone et des amendements au projet de loi modernisant la Loi sur les langues officielles. Quelques minutes après son élection, le 26 juin, Francopresse a discuté avec elle de sa vision et de son nouveau rôle dans la francophonie canadienne.
Série Histoires d'immigration

Ericka Muzzo
Ericka Muzzo
Francopresse
FRANCOPRESSE – Christian Ouaka n’avait pas encore 18 ans lorsqu’il a quitté la Côte d’Ivoire, en Afrique de l’Ouest, pour venir étudier à l’Université de Moncton. Deux baccalauréats et une maitrise plus tard, il a «fait son petit bonhomme de chemin» et occupe depuis le mois de décembre 2020 le poste de directeur général de l’Association des francophones du Nunavut (AFN). À 25 ans, il estime aujourd’hui que le gout de l’aventure, la curiosité, l’ouverture d’esprit et l’audace lui ont permis d’en arriver là, au nord du 60e parallèle.
Franco-Parole III

Inès Lombardo
Inès Lombardo
Francopresse
FRANCOPRESSE – Dans la foulée de la crise de l’Université Laurentienne, l’Université Libre du Nouvel-Ontario (ULNO) a organisé, pour la 3e fois depuis 1973, le colloque Franco-Parole. À l’époque, l’objectif était d’améliorer l’offre et la qualité des cours en français à l’Université Laurentienne. Pour cette troisième édition, les recteurs, professeurs et étudiants qui ont participé à l’évènement avaient tous un objectif commun : mener à la création d’une université de langue française dans le Moyen-Nord de l’Ontario.
Le Courrier de la Nouvelle-Écosse

Ramona E. Blinn
Le Courrier de la Nouvelle-Écosse
LE COURRIER (Nouvelle-Écosse) – On a récemment demandé à Denise Latouf, une diplômée francophone du programme de Technique de bureau à l’Université de Moncton, qui avait postulé un emploi occasionnel auprès de Santé Nouvelle-Écosse, de faire traduire son diplôme vers l’anglais. Santé N.-É. a par la suite présenté ses excuses à la diplômée. Réseau Santé Nouvelle-Écosse réagit aussi à la confusion autour du recrutement de professionnels bilingues.
Francophonie

Mélanie Tremblay
Mélanie Tremblay
Francopresse
FRANCOPRESSE – Liane Roy est la première Acadienne depuis 2007 à occuper le poste de présidente de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA). L’actuelle directrice de la réussite étudiante par intérim au Collège de l’Île à l’Île-du-Prince-Édouard a défait le président sortant, Jean Johnson, qui briguait un troisième mandat.
Série Histoires d'immigration

Inès Lombardo
Inès Lombardo
Francopresse
FRANCOPRESSE – Isidore Guy Makaya est Canadien d’origine congolaise. Installé au Canada en 2005 et habitant à Yellowknife depuis 2016, il est aujourd’hui écrivain et poète à la tête de la maison d’édition Présence francophone. C’est son amour pour la langue et sa curiosité d’apprendre sur une variété de sujets qui l’a continuellement guidé dans ses périples sur trois continents.
Francophonie

Bruno Cournoyer Paquin
Bruno Cournoyer Paquin
Francopresse
FRANCOPRESSE – La Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada choisira son prochain président lors de la 46e assemblée générale annuelle de l’organisme, le samedi 26 juin prochain. Trois candidats ont répondu à l’appel, tous intimement familiers avec le milieu associatif francophone : l’Albertain Jean Johnson, président sortant de la FCFA ; la Britannocolombienne Padminee Chundunsing, présidente de la Fédération des francophones de la Colombie-Britannique (FFCB) ; et la Néobrunswickoise Liane Roy, ancienne présidente et directrice générale du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (CCNB). Trois candidats, cinq questions.
Francophonie

Inès Lombardo
Inès Lombardo
Francopresse
FRANCOPRESSE – Le Sommet sur le rapprochement des francophonies canadiennes s’est achevé le jeudi 17 juin. Les fruits de nombreuses réflexions se trouvent désormais entre les mains de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) et du Secrétariat du Québec aux relations canadiennes (SQRC), envers lesquels les attentes sont nombreuses dans la francophonie canadienne. Retour sur une semaine riche en débats avec le président de la FCFA, Jean Johnson.
Série Histoires d'immigration

Inès Lombardo
Inès Lombardo
Francopresse
FRANCOPRESSE – Ruth Bongba a quitté la Côte d’Ivoire pour le Canada il y a neuf ans, en 2012. Après Québec et Montréal, elle déménage à Labrador City, à Terre-Neuve-et-Labrador, en 2020. Un déménagement qu’elle n’aurait jamais imaginé, elle qui est habituée à la vie dans une grande ville, mais auquel elle a consenti pour rejoindre son conjoint. À ce changement s’est depuis ajoutée la pandémie, alors que Ruth Bongba a trouvé à Labrador City un endroit paisible auquel elle commence tout juste à s’acclimater.
Francophonie

Inès Lombardo
Inès Lombardo
Francopresse
FRANCOPRESSE – Ce jeudi 17 juin a marqué la fin du Sommet sur le rapprochement des francophonies canadiennes. Depuis le samedi 12 juin, des participants francophones de tout le pays ont mené des discussions intenses en ateliers virtuels, sous la houlette de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) et du Secrétariat du Québec aux relations canadiennes. Les thèmes abordés avaient beau être variés, tous convergeaient vers un objectif final : fournir au gouvernement du Québec des pistes de réflexion pour le renouvèlement de sa politique en matière de francophonie canadienne, prévu pour l’automne 2021.
Francophonies canadiennes

Inès Lombardo
Inès Lombardo
Francopresse
FRANCOPRESSE – La troisième et ultime journée d’ateliers du Sommet sur le rapprochement des francophonies canadiennes s’est conclue ce mercredi 16 juin sur la thématique : la façon de vivre, communiquer et s’informer en français. Ces vastes sujets ont été abordés par les 86 participants à l’activité, toujours dans l’optique d’un rapprochement entre le Québec et les autres francophonies canadiennes.
Francophonies canadiennes

Inès Lombardo
Inès Lombardo
Francopresse
FRANCOPRESSE – En matinée du mardi 15 juin, le Sommet sur le rapprochement des francophonies canadiennes était centré sur deux blocs d’ateliers consacrés à l’éducation. Le premier portait sur l’apprentissage en français au primaire et au secondaire et le second sur l’éducation postsecondaire. Comme la veille, les participants ont proposé leurs idées et les projets qu’ils entrevoient pour un rapprochement entre le Québec et les milieux francophones minoritaires au Canada.
Francopresse

Inès Lombardo
Inès Lombardo
Francopresse
FRANCOPRESSE – La première journée d’activités du Sommet sur le rapprochement des francophonies canadiennes a démarré ce lundi 14 juin. Le premier atelier demandait aux participants de réfléchir à la façon de faire rayonner la culture francophone entre le Québec et les francophonies canadiennes. Enthousiasme et idées pêlemêles se sont entrechoqués parmi la centaine de participants francophones issus de toutes les provinces et territoires du pays.
IJL - Le Franco

Arnaud Barbet
Arnaud Barbet — IJL — Réseau.Presse — Le Franco
 IJL LE FRANCO (Alberta) – Pour le président de la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada (FCFA), Jean Johnson, ce Sommet sur le rapprochement des francophonies canadiennes est une nouvelle expérience. Il va permettre de réunir les forces vives francophones du pays à celle du Québec, co-instigateur de l'événement, qui se déroule de façon virtuelle jusqu’au jeudi 17 juin.
Francophonies canadiennes

Inès Lombardo
Inès Lombardo
Francopresse
FRANCOPRESSE – Le Sommet sur le rapprochement des francophonies canadiennes s’est ouvert, ce samedi 12 juin, sur deux discussions : le passé et le futur des relations entre le Québec et les autres francophonies du pays. Les activités prendront fin le jeudi 17 juin. Pour l’occasion, la ministre québécoise responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne, Sonia LeBel a annoncé que le premier ministre du Québec François Legault sera présent, tentant ainsi de conférer au Sommet un caractère historique.
Série Histoires d'immigration

Ericka Muzzo
Ericka Muzzo
Francopresse
FRANCOPRESSE – Depuis son arrivée au Canada en 2017, Karelle Ngassam a vécu à Pointe-de-l’Église et Halifax en Nouvelle-Écosse, à Summerside à l’Île-du-Prince-Édouard, à Ottawa en Ontario et à Iqaluit au Nunavut, où elle réside actuellement. À cette liste s’ajoutera bientôt Yellowknife, capitale des Territoires du Nord-Ouest. Ce n’est pas pour rien que les amis de la Camerounaise d’origine la surnomment «l’oiseau migrateur»!
Francopresse

Inès Lombardo
Inès Lombardo
Francopresse
FRANCOPRESSE – L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) vient de présenter les résultats d’un sondage sur les perceptions que les francophones de l’Ontario et du Québec ont les uns des autres. Présenté cette semaine en marge du Sommet sur le rapprochement des francophonies canadiennes, trois grandes tendances s’en dégagent témoignant de la volonté d’un rapprochement culturel, mais aussi politique entre les deux provinces.