Enduring Insanity
Enduring Insanity

Folie persistante : Un livre pour la santé mentale des hommes

Mark Robinson
Le Voyageur
Le Voyageur, On. La dépression postpartum (DPP) est l’une des maladies mentales les plus courantes. Si elle affecte principalement les femmes à la suite d’une naissance, elle peut aussi affecter les pères, comme l’auteur David Daigle.

Les maladies mentales affectent environ 20 % des Canadiens. De plus, 8 % d’entre eux ont fait face à une dépression majeure, comme la dépression postpartum, qui affecte principalement les femmes à la suite d’une naissance et peut affecter les pères. 


David Daigle, originaire de Sturgeon Falls et résidant maintenant à Ottawa, a vécu et surmonté une DDP il y a environ 4 ans. Sa sœur, Brigitte Daigle, raconte que lors de la naissance du fils de David, sa femme a rapidement développé des complications. En raison du stress élevé, M. Daigle a développé une dépression, qu’il allait affronter pendant plus de 3 ans.

M. Daigle explique que les évènements de cette journée ne sont pas les seuls à avoir déclenché sa dépression. «J’avais des inquiétudes au niveau de mon travail, quelques stress financiers, et maintenant un enfant à la maison. J’avais maintenant beaucoup de nouvelles responsabilités et d’inquiétudes. Je ne dormais pas bien et j’avais plein de symptômes physiques, tels que mal à l’estomac. Mon cerveau n’arrêtait jamais d’être inquiet.»


Lire l’article dans son intégralité sur le site du journal Le Voyageur.