Élections provinciales Qu’attendent les Franco-Albertains?

Charles-Antoine Côté
Charles-Antoine Côté
Francopresse
Après un gouvernement néodémocrate plutôt favorable à la francophonie, et alors que les cartes politiques vont être rebattues lors des élections provinciales du 16 avril, les francophones de l’Alberta espèrent conserver leurs timides avancées. Car de nombreux défis subsistent.