La ministre des Affaires francophones, Caroline Mulroney.
La ministre des Affaires francophones, Caroline Mulroney.

Un plan pour remédier à la pénurie d’enseignants francophones en Ontario

Jordan Maheu
Le Droit
LE DROIT (Ottawa) – L’Ontario a annoncé jeudi dernier un investissement de 12 M$ sur quatre ans pour pallier la pénurie d’enseignants francophones.

Cet investissement, qui fait suite à une nouvelle stratégie quadriennale, vise à améliorer le recrutement, la formation et la rétention du personnel enseignant de langue française en Ontario.

«Au moyen de cette stratégie, notre gouvernement remédie à la pénurie du personnel enseignant de langue française en Ontario et encourage l’embauche et le recrutement d’enseignants de langue française, a déclaré la ministre des Affaires francophones, Caroline Mulroney. Les mesures que nous prenons maintenant auront des effets positifs à long terme sur l’accès à une éducation de qualité en langue française dans notre province.»

Consultez le site du journal Le Droit

Concrètement, les élus ontariens désirent améliorer le recrutement des enseignants francophones de l’étranger, faciliter la procédure d’admission aux programmes de formation à l’enseignement, accroitre la flexibilité des stages et créer des environnements inclusifs et diversifiés qui soutiennent l’enseignement.