Édith Dumont
Édith Dumont

Changement à la tête du Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario. Nouvelle ressource à l’Université de l’Ontario français.

Julien Paquette
Le Droit
LE DROIT (Ontario) – L’Université de l’Ontario français (UOF) gagne une vice-rectrice, alors que le Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario (CEPEO) perd sa directrice de l’éducation, Édith Dumont.

À compter du 13 avril prochain, Mme Dumont quittera les fonctions de directrice de l’éducation et de secrétaire-trésorière du CEPEO qu’elle occupe depuis 2012 pour devenir la première vice-rectrice aux partenariats, aux collectivités et à l’international de l’UOF.

«Le CEPEO, c’est ma famille et ça, ça ne s’oublie jamais», lance au téléphone celle qui aura travaillé pendant 32 ans pour cette organisation.

Ces émotions sont par contre en contradiction avec l’envie de relever ce nouveau défi professionnel, soutient Édith Dumont.


Lire l’article dans son intégralité sur le site du journal Le Droit