Le Voyageur

Julien Cayouette
Julien Cayouette
Le Voyageur
LE VOYAGEUR (Ontario) – L’Université de Sudbury et l’école Kenjgewin Teg basée sur l’ile Manitoulin ont conclu la semaine dernière le transfert du programme d’Études autochtones. L’Université «cède […] sa propriété intellectuelle sur des cours en ligne qu’offrait précédemment son département d’Indigenous Studies», a annoncé l’établissement maintenant entièrement francophone sur sa page Facebook.
La Voix acadienne

Jacinthe Laforest
Jacinthe Laforest
La Voix acadienne
LA VOIX ACADIENNE (Île-du-Prince-Édouard) – Le développement de l’identité culturelle d’un enfant se fait à partir de la naissance. Au début, l’enfant se contente de «recevoir» les blocs de construction et de les placer comme on le lui indique. Puis, arrive un jour où l’enfant a grandi et il est capable de choisir lui-même les blocs qu’il veut ajouter à son identité culturelle. Il est aussi de plus en plus capable de les assembler selon son modèle à lui.
Éducation

Ericka Muzzo
Ericka Muzzo
Francopresse
FRANCOPRESSE – La communauté étudiante apprécie l’enseignement personnalisé que permet la petite taille des établissements postsecondaires francophones hors Québec. Elle y déplore cependant l’absence de certains programmes, notamment dans les domaines des sciences, du génie et de la technologie. Plusieurs souhaiteraient voir une meilleure promotion de ces établissements dans les écoles secondaires francophones, d’immersion et de français langue seconde.
Le Voyageur

Julien Cayouette
Julien Cayouette
Le Voyageur
LE VOYAGEUR (Ontario) – Plusieurs étudiants immigrants francophones en enseignement à l’Université Laurentienne rêvent de trouver un emploi à Sudbury après leurs études. Pour ceux qui ont une famille, c’est presque leur seul choix. Ils n’y arrivent pas et certains se demandent pourquoi on ne veut pas d’eux à Sudbury. Les conseils scolaires précisent : on veut d’eux, mais le trajet n’est pas une ligne droite.
IJL Le Franco

Gabrielle Beaupré
IJL — Réseau.Presse – Le Franco
IJL LE FRANCO (Alberta) – Une page se tourne à l’école francophone de Beaumont. Anciennement appelée Saint-Vital, elle est rebaptisée l’école catholique Quatre-Saisons marquant, pour Étienne Alary, président du Conseil catholique du Conseil scolaire Centre-Nord (CSCN) «une nouvelle étape dans le processus de réconciliation avec les communautés autochtones».
Le Nord

Jean-Philippe Giroux
Le Nord
LE NORD (Ontario) – La rentrée inaugurale de l’Université de l’Ontario français (UOF) du 7 septembre a marqué le début d’un nouveau chapitre, tant anticipé par la communauté franco-ontarienne. Cette rentrée pose la question de la compétition pour le recrutement d’étudiants entre l’UOF et l’Université de Hearst (UdeH). Mais le recteur de l’UOF assure qu’il n’y en a pas.
Éducation

Ericka Muzzo
Ericka Muzzo
Francopresse
FRANCOPRESSE – L’éducation postsecondaire en contexte francophone minoritaire est à un «moment charnière» de son existence et il y a urgence d’agir pour profiter de la conjoncture favorable à la mise en place de nouvelles stratégies. C’est ce qu’ont évoqué des participants de l’évènement inaugural des États généraux sur le postsecondaire en milieu francophone minoritaire au Canada, orchestrés par l’ACUFC et la FCFA, qui culmineront les 24 et 25 mars prochains par un Sommet sur la question.
IJL Le Gaboteur

Coline Tisserand
Le Gaboteur
IJL LE GABOTEUR (Terre-Neuve-et-Labrador) – Si les étudiants sont de retour dans les classes depuis le 8 septembre, le recrutement des enseignants se poursuit toujours au Conseil scolaire francophone provincial de Terre-Neuve-et-Labrador (CSFP) et au Newfoundland and Labrador English School District (NLESD), le conseil scolaire anglophone.
Le Voyageur

Julien Cayouette
Julien Cayouette
Le Voyageur
LE VOYAGEUR (Ontario) – Pour la première fois en un siècle, l’Université de Sudbury n’accueille aucun étudiant pour la rentrée scolaire. L’établissement pourrait sembler ne pas remplir sa fonction première cette année, mais il y a quand même une petite équipe en poste qui travaille à sa réinvention et qui, tranquillement, entre en contact avec le gouvernement ontarien.
IJL Le Franco

Gabrielle Beaupré
IJL — Réseau.Presse – Le Franco
IJL LE FRANCO (Alberta) – Le 1er septembre 2021 a non seulement marqué la rentrée scolaire, mais aussi l’inauguration de la 15e école du Conseil scolaire de FrancoSud. Installée dans le centre communautaire de Bellevue, l’école peut accueillir les enfants de la maternelle à la sixième année, qui ont désormais accès à une éducation francophone dans le sud-ouest de la province.
Le Voyageur

Julien Cayouette
Julien Cayouette
Le Voyageur
LE VOYAGEUR (Ontario) – Le Comité triculturel pour l’éducation universitaire à Sudbury veut ouvrir une discussion multipartite afin d’imaginer comment trois universités distinctes — une anglophone, une francophone et une autochtone — pourraient collaborer pour offrir une éducation postsecondaire de qualité à Sudbury. Des représentants du comité ont présenté une déclaration officielle en ce sens le 9 septembre.
Éducation

Ericka Muzzo
Ericka Muzzo
Francopresse
FRANCOPRESSE – Depuis cinq ans, Dorine Tcheumeleu œuvre à rendre le français «cool». La fondatrice et directrice générale d’Épelle-Moi Canada (ÉMC) s’est donné pour mission de valoriser la littératie en français chez les jeunes, de leur redonner confiance en leurs capacités linguistiques et, surtout, de leur donner envie de vivre en français. Un pari qui n’est pas gagné d’avance, mais qu’elle compte remporter un élève à la fois.
Enseignement en français

Richard Landry
Le Courrier de la Nouvelle-Écosse
LE COURRIER (NOUVELLE-ÉCOSSE) – Quand Andrea Burke-Saulnier, professeure agrégée en éducation à l’Université Sainte-Anne, a eu l’idée de voir à l’impact de la pandémie de la COVID-19 sur l’enseignement en milieu minoritaire francophone, elle a songé à trouver une collaboration dans l’Ouest canadien pour des fins de comparaison. Elle en a trouvé une en la personne de Gail Cormier, professeure adjointe à l’Université Saint-Boniface.
Éducation

Ericka Muzzo
Ericka Muzzo
Francopresse
FRANCOPRESSE – L’Université de l’Ontario français ouvrira ses portes à une première cohorte d’étudiants en septembre. Contrairement aux pronostics sombres annoncés en janvier 2021, le nouveau recteur de l’établissement, Pierre Ouellette, a bon espoir qu’une centaine d’étudiants seront de la partie – principalement des étudiants internationaux. Pour le directeur sortant de Radio-Canada Ontario, les priorités sont claires pour l’année à venir : le recrutement d’étudiants, la mise sur pied d’un modèle de financement viable et l’établissement de partenariats, à la fois avec la communauté du Centre-Sud-Ouest et le secteur postsecondaire francophone en Ontario.
Éducation

Bruno Cournoyer Paquin
Bruno Cournoyer Paquin
Francopresse
FRANCOPRESSE – Les découvertes de sépultures d’enfants non marquées sur les terrains d’anciens pensionnats autochtones ont suscité la consternation à travers le Canada. Cependant, cette situation était bien connue des communautés autochtones, alors que la Commission de vérité et réconciliation (CVR) en avait fait état dans son rapport en 2015. Un des appels à l’action de la CVR était d’établir un programme obligatoire pour les élèves du primaire et du secondaire «portant sur les pensionnats, les traités, de même que les contributions passées et contemporaines des peuples autochtones à l’histoire du Canada». Où en est-on maintenant?
Éducation

Inès Lombardo
Inès Lombardo
Francopresse
FRANCOPRESSE – La pénurie d’enseignants de français langue seconde (FLS) s’étire depuis des années. Pour tenter d’y remédier, l’Association canadienne des professeurs de langues secondes (ACPLS) lançait en juillet 2020 un projet de recherche pancanadien d’une durée de deux ans, financé par Patrimoine canadien, visant à mieux outiller les nouveaux enseignants en FLS. Le projet en est depuis janvier à l’étape de sonder le milieu afin d’identifier les lacunes dans la formation des enseignants. Stephanie Arnott, professeure agrégée à la Faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa et chercheuse principale de l’étude, souhaite faire connaitre le projet pour avoir le plus de retours possible.
Acadie Nouvelle

Sylvie Mousseau
Acadie Nouvelle
ACADIE NOUVELLE (Nouveau-Brunswick) – Devant le climat d’incertitude qui règne au département d’art dramatique de l’Université de Moncton, l’ancienne directrice du département, Marcia Babineau, estime que le programme fait face à de grands défis, notamment sur le plan de la permanence de son corps professoral. À son avis, le baccalauréat spécialisé doit être maintenu, sinon ce sera le début de la fin.
L'Aurore boréale

Maurine Forlin
L’Aurore boréale
L’AURORE BORÉALE (Yukon) – La création d’une commission scolaire des Premières Nations a avancé dans les dernières semaines. Le processus en est à la deuxième étape sur les neuf projetées et ouvre la porte à une éducation plus adaptée à la culture autochtone pour toutes et pour tous et à de nouvelles collaborations avec, notamment, la Commission scolaire francophone du Yukon.
Le Voyageur

Julien Cayouette
Julien Cayouette
Le Voyageur
LE VOYAGEUR (Ontario) – Le conseil des régents de l’Université de Sudbury a récemment arrêté son choix sur l’historien Serge Miville pour mener à bien la transformation de son établissement en université francophone. La priorité de l’ancien professeur, récemment mis à pied par l’Université Laurentienne, sera d’arrêter l’exode des jeunes, surtout ceux qui ont perdu leur programme à la Laurentienne.
IJL L'Eau vive

Lucas Pilleri
IJL – Réseau.Presse – L’Eau vive
IJL L’EAU VIVE (Saskatchewan) – L’école du Parc offre une solution temporaire aux écoliers francophones en attendant la construction d’un nouveau bâtiment, prévu pour la rentrée 2023. Les locaux pouvant être conservés jusqu’en juin 2024, certains parents aimeraient en faire une école de transition avant l’arrivée, déjà anticipée, d’un troisième établissement scolaire à Regina.
Éducation

Bruno Cournoyer Paquin
Bruno Cournoyer Paquin
Francopresse
FRANCOPRESSE – Le 12 juin 2020, la plus haute cour au pays a tranché en faveur du Conseil scolaire francophone de Colombie-Britannique (CSFCB) et de la Fédération des parents francophones de la Colombie-Britannique (FPFCB), stipulant que la province sous-finançait systématiquement le réseau d’éducation francophone. Le gouvernement britannocolombien s’est vu contraint de verser des sommes réparatoires et d’allouer des fonds pour la construction de nouvelles écoles francophones. Plusieurs experts ont pressenti que ce jugement aurait des répercussions à travers le Canada. Un an plus tard, où en sommes-nous?
Le Voyageur

Julien Cayouette
Julien Cayouette
Le Voyageur
LE VOYAGEUR (Ontario) – Franco-Parole III approche à grands pas. La conférence sur l’éducation universitaire en français organisée par l’Université libre du Nouvel-Ontario — qui a lieu du 23 au 25 juin — s’inspire de deux conférences qui ont marqué les ambitions des Franco-Ontariens face à leur éducation. Si le deuxième colloque était clairement en lien avec la création d’une université, le premier Franco-Parole concernait seulement la place des Franco-Ontariens dans l’Université Laurentienne. Dans les deux cas, la réponse des gens au pouvoir a été décevante.
Le Voyageur

Julien Cayouette
Julien Cayouette
Le Voyageur
LE VOYAGEUR (Ontario) – Le bureau de l’Ombudsman de l’Ontario annonce que la section de la commissaire aux services en français de l’Ontario mènera une enquête officielle concernant les coupes des programmes en français à l’Université Laurentienne. L’administration de l'établissement a été prévenue, de même que les deux ministères concernés.
Acadie Nouvelle

Cédric Thévenin
Acadie Nouvelle
ACADIE NOUVELLE (Nouveau-Brunswick) – «Ce n’est pas un lundi noir qu’on vit à l’Université de Moncton, mais 10 ans de noirceur. S’il n’y a pas de changement, ça va continuer», s’est alarmé le recteur de l’établissement, Denis Prud’homme. Le vice-chancelier a tenu ces propos devant le Comité permanent des langues officielles à la Chambre des communes du Canada la semaine dernière.