Abby Craswell et Claire Belliveau de la Banque des fermiers de Rustico, accompagnées de David Pendergast, cuisinier et musicien.
Abby Craswell et Claire Belliveau de la Banque des fermiers de Rustico, accompagnées de David Pendergast, cuisinier et musicien.

Des soirées riches en histoire à la Maison Doucet de Rustico

Catherine Paquette
La Voix acadienne
À la Maison Doucet, le plus ancien bâtiment de l’Île-du-Prince-Édouard, construit en 1772, les Journées acadiennes de la Banque des fermiers de Rustico, en juillet, visent à faire connaître l’histoire des Acadiens.

Tous les jeudis de juillet, un repas traditionnel est servi dans le décor pittoresque qu’offre la Maison Doucet, à Rustico. L’activité s’inscrit dans les Journées acadiennes de la Banque des fermiers de Rustico, qui visent à faire connaître l’histoire des Acadiens en offrant un repas traditionnel de porc, légumes et pommes de terre, des activités artistiques et une exposition.

La Maison Doucet, faisant face à la baie de Rustico, est la plus ancienne maison de l’Île-du-Prince-Édouard dans laquelle il est encore possible de constater le style de vie de l’époque. Le bâtiment remonte à 1772. La visite du Musée de la Banque des fermiers permet aussi d’apprendre qu’elle avait été déplacée en 1999 de son lieu d’origine à Cymbria, pour qu’on puisse la trouver à côté de la Banque des fermiers.

Le premier repas a été servi le 5 juillet à un public nombreux, malgré la canicule. La nourriture, tout comme le lieu enchanteur, a beaucoup plu aux touristes présents. « Nous venons ici tous les ans, dit Aubrey Morris, de Surrey en Colombie-Britannique. C’est incroyable de voir qu’un bâtiment aussi vieux [que la Maison Doucet] tient encore debout et peut encore être visité ! » Il était accompagné de sa femme Hazel Morris, qui a grandi à Summerside et qui aime revenir à l’Île tous les étés pour rendre visite à des amis et à sa famille.


Lire l’article intégral sur le site de La Voix acadienne