Ali Becker et Mathieu LeBlanc lors de leur arrêt à Calgary.
Ali Becker et Mathieu LeBlanc lors de leur arrêt à Calgary.

D’un océan à l’autre en vélo : Une vie saine et active pour Mathieu LeBlanc et Ali Becker

Claire Lanteigne
Le Moniteur acadien
Le Moniteur acadien, NB. Le couple LeBlanc-Becker a traversé à vélo le Canada pour « normaliser la consommation du cannabis et de se débarrasser des stigmates sociaux et des stéréotypes désuets». Récit d’une reprise en mains.

Après 135 jours de vélo pour traverser le pays, de Victoria, C.-B., à Halifax, en Nouvelle-Écosse, Mathieu LeBlanc et Ali Becker ont pris quelques semaines de repos à Shédiac. Mat LeBlanc en était à sa troisième traversée du pays en vélo.

Le 1er juin dernier, Mat et Ali ont entrepris le Good Vibes Tour, une croisade en vélo d’un océan à l’autre, pour célébrer la légalisation du cannabis, cultiver une conscience positive et promouvoir le temps passé à l’extérieur. « Nous croyons que ce tour représentait une belle occasion d’aider à normaliser la consommation du cannabis et de se débarrasser des stigmates sociaux et des stéréotypes désuets », de dire le jeune couple.

« Nous nous sommes rencontrés cinq ans passés, lors d’une soirée pour célébrer mes 29 ans, de dire Mat, et nous avons connecté à cause des vélos et des planches. Nous n’avions pas tellement une vie saine et active et nous n’aimions pas nos emplois. Le lendemain, je me suis cassé le pelvis en vélo de montagne et pendant la convalescence nous avons décidé de nous mettre en forme.

Ils ont dû y aller étape par étape. « Ali n’était pas tellement en forme physiquement. Nous avons adopté un meilleur style de vie en mangeant mieux, en faisant de l’exercice, en arrêtant de boire et l’usage du cannabis a fait partie de cette transition. Notre style de vie s’est beaucoup amélioré. Nous avons une vie de plein air très active et nous avons voulu partager notre expérience sur notre site web www.matandali.com. »

Quelques mois après, en 2015, le couple a fait un premier voyage en vélo de quatre mois, 9000 kilomètres de l’Ouest à l’Est du pays. « C’est en lisant le journal de Mat sur son voyage solo [qui l’a mené de Vancouver à Shédiac, en 2011] que j’ai été inspirée de l’accompagner sur le prochain et celui-ci », de dire Ali.

Mathieu LeBlanc et Ali Becker sont arrivés à Halifax le 13 octobre dernier.

Vie active et cannabis

Mat poursuit : « Le voyage a été une aventure incroyable, un grand succès qui nous a aidés à nous transformer en personnes plus en forme, en santé et heureuses. Ceci renforçait les choses que nous aimions, dont le bien-être, le cannabis et le temps passé dehors. À la fin de notre voyage, cependant, nous n’étions pas assez courageux pour partager toutes les parties influentes du cannabis dans notre parcours. C’était encore quelque chose dont on ne voulait pas parler. »

Le couple demeure à Surrey, C.-B., une communauté progressiste et favorable au cannabis, qui leur a permis de sortir de leur ancien état d’esprit et de trouver le courage de s’ouvrir et de partager leur histoire.

Leur enthousiasme pour le cyclotourisme, l’exploration de l’arrière-pays, le camping et l’aventure leur a fait choisir un itinéraire moins conventionnel cette année. Le tour a été commandité par Weedmaps et tout au long du voyage ils ont rencontré des gens à qui ils ont parlé de vie saine et active, de consommation de cannabis et de comment le couple équilibre le tout dans sa vie. 

« Nous avons répondu à plusieurs questions sur le cannabis et entendu beaucoup d’histoires à ce sujet; chaque journée a été un grand succès. Nous avons été bien accueillis partout et nous avons touché les gens qui comprennent mieux qu’on peut avoir une belle vie, même si on consomme du cannabis. L’important c’est d’arriver à trouver l’équilibre dans nos vies et de le faire sainement », de conclure le couple LeBlanc-Becker.