La boite de production ottavienne Slalom se retrouve finaliste dans trois catégories des prochains prix Gémeaux, dont un pour la série La vie compliquée de Léa Olivier, tournée presque exclusivement à Ottawa-Gatineau.
La boite de production ottavienne Slalom se retrouve finaliste dans trois catégories des prochains prix Gémeaux, dont un pour la série La vie compliquée de Léa Olivier, tournée presque exclusivement à Ottawa-Gatineau.

Plusieurs Francos au sein des finalistes

Yves Bergeras
Le Droit
LE DROIT (Ottawa) – La société de production ottavienne Slalom a récolté trois nominations dans la course aux prix Gémeaux, dont les finalistes ont été dévoilés mardi 7 juillet.

Sa série La vie compliquée de Léa Olivier — coproduite avec la boite montréalaise Encore Télévision, mais presque entièrement tournée à Ottawa — brille dans la catégorie Meilleure émission ou série jeunesse fiction : 12 ans et moins.

Mehdi et Val, série jeunesse que Slalom a coproduite avec Fair-Play, permet au comédien Pierre Simpson d’être finaliste en tant que meilleur rôle de soutien masculin (catégorie jeunesse).

Grâce à Le grand duel et à La contre-attaque, liés à l’émission Mehdi et Val, Slalom court aussi la chance de remporter un prix dans la catégorie Meilleure composante numérique pour une émission ou série jeunesse. En cas de victoire, la productrice franco-ontarienne Marie-Pierre Gariépy devrait partager ce trophée avec Version 10, qui l’a coproduit.

La revue de fin d’année Flippons 2019, produite par Groupe Média TFO (et réalisée à Ottawa), pourrait permettre à sa productrice, Fabienne L’Abbé, de remporter le Gémeaux de la meilleure émission jeunesse de divertissement.

L’animateur de la revue de fin d’année Flippons 2019, Pascal Boyer, au centre, entouré de ses collaborateurs.

Autre production de TFO, ONFR+ est finaliste dans trois catégories liées aux médias numériques. ONFR+ Nomade est en lice à titre de Meilleure émission ou série originale – format magazine. Son animateur, Étienne Fortin-Gauthier, est également parmi les finalistes, tandis qu’ONFR+ Immigration Francophone en Ontario obtient une place en finale dans la branche Affaires publiques et Sport.

Autre production de TFO, ONFR+ est finaliste dans trois catégories liées aux médias numériques, notamment pour Nomade.

Dans la catégorie des médias numériques toujours, la série policière Eaux turbulentes, tournée dans la région de Sudbury, mais coproduite par Les Productions Bliktv (situées à Ottawa) et KOTV, est finaliste à titre de Meilleure composante numérique pour une émission ou série de fiction. Elle met en vedette plusieurs acteurs Franco-ontariens, dont Roch Castonguay et Geneviève Langlois, et intègre des vidéos d’enquêtes tournées avec des détectives de la police d’Ottawa.

Le Franco-Ontarien Patrick Groulx a une chance de remporter le prix de la Meilleure animation d’une téléréalité, lui qui animait Maître du chantier pour une deuxième saison.

Lire l’article dans son intégralité sur le site du journal Le Droit