La jeune chanteuse représentera la Saskatchewan au prestigieux Festival international de la chanson de Granby en aout 2020.
La jeune chanteuse représentera la Saskatchewan au prestigieux Festival international de la chanson de Granby en aout 2020.

Musique : Entrevue avec éemi, gagnante du Chant’Ouest 2019

Marie-Lou Bernatchez
L'Eau vive
L’auteure-compositrice éemi, originaire de Moose Jaw, en Saskatchewan, a dernièrement remporté la première place au Chant’Ouest, grande compétition interprovinciale d’artistes francophones émergents dans l’Ouest canadien. Prochain arrêt : le prestigieux Festival international de la chanson de Granby, à tout juste 30 ans. Rencontre avec une artiste fransaskoise en pleine ascension.

Que t’inspire ta victoire récente?

Dans les compétitions, on veut toujours gagner. On se dit que ça va être correct si on ne gagne pas, mais c’est toujours stressant. On se prépare mentalement à ne pas gagner pour ne pas être déçu. Mais quand j’ai entendu mon nom, je me suis dit «Oh, really!?». C’était vraiment un soulagement.

Que retiendras-tu de ton passage au Chant’Ouest?

C’était vraiment cool parce qu’en 2016 j’avais participé, mais je n’avais pas gagné, comme l’autre gagnant de cette année, Sympa César de l’Alberta. C’était vraiment super de se revoir après trois ans et de tous les deux gagner.

Aussi, je sais qu’en 2016 je n’étais pas prête à gagner, mais cette année je le ressentais dans mon cœur que j’étais prête à aller plus loin dans la compétition. C’est toujours le fun d’être validé par le public. Le monde venait me voir pendant les pauses et me disait à quel point ils avaient aimé mes prestations. J’étais contente, car j’ai beaucoup travaillé sur trois choses depuis quelques années : ma présence sur scène, mes paroles et ma voix.


Lire l’article dans son intégralité sur le site du journal L’Eau vive


« éemi représente ma dualité linguistique, anglais et français, et les deux sont égaux, écrits en lettres minuscules. »
L’auteure-compositrice éemi