Marie King et sa fille au Festival western de St-Tite lors d’une de ses dernières performances en 2018.
Marie King et sa fille au Festival western de St-Tite lors d’une de ses dernières performances en 2018.

Douce retraite pour la reine du country francophone

Rebecca Kwan
L'Orléanais
L’ORLÉANAIS (Orléans) – À l’âge de 85 ans, l’artiste autrefois connue comme «la reine du country francophone», Marie King née Farley, profite aujourd’hui d’une retraite bien méritée. Originaire de Navan, la chanteuse a marqué le palmarès musical de l’est du Canada dans la fin du 20e siècle avec ses nombreuses compositions et interprétations de musique country d’expression française.

Après avoir occupé la scène musicale pendant la majorité de sa vie, la chanteuse a pris la décision de mettre ses jours de performance derrière elle depuis maintenant quelques années.

Ponctuée de grands succès, tels que sa chanson reprise à succès Quand le soleil dit bonjour aux montagnes, et deux de ses compositions originales inspirées de ses enfants, Ma petite Carole et Mon petit Bobby, la carrière musicale de la chanteuse franco-ontarienne aura duré près de 60 ans.

C’est «par souci d’éviter les longs déplacements et la fatigue de la route» que l’artiste s’est résolue à quitter la scène, explique sa fille, Carole Ann King, avec qui elle s’est d’ailleurs produite en duo pendant près de 40 ans. Du reste, Carole Ann King poursuit, pour sa part, un parcours musical indépendant entamé depuis le milieu des années 80, avec le lancement prochain d’un troisième album.

Consultez le site du journal L’Orléanais

Produit en collaboration avec Dani Daraîche, la fille d’une étoile francophone homologue à Marie King, la chanteuse Julie Daraîche, l’album est intitulé Les Filles de… et se veut un salut aux deux artistes aujourd’hui retirées du monde du spectacle.

«C’est un projet pour nos mères, comme un hommage», raconte la chanteuse Carole Ann King, qui reprend d’ailleurs plusieurs chansons coups de cœur des deux icônes de la musique country francophone sur les pistes de l’album.

Carole Ann King a également honoré le riche parcours musical de sa mère en colligeant et en consignant les souvenirs de la pionnière du country francophone dans le livre L’autre côté de la montagne, paru en aout 2017 aux éditions Marcel Broquet.

En passant par ses débuts sur scène dans la vallée de l’Outaouais et dans l’ouest du Québec, le livre aborde ensuite la rencontre de la chanteuse avec son conjoint, un membre du groupe des Happy Wanderers, le chanteur country Bob King, aujourd’hui décédé.

La carrière des deux artistes a vite fait de s’entremêler, Marie King devenant une part importante du Bob King Show en plus de servir d’inspiration pour des compositions originales telles que My Petite Marie et French Canadian Girl signées Bob King.

Les mélodies à succès qui ont marqué la carrière musicale de «la reine du country francophone» ont survécu à l’épreuve du temps et sont encore aujourd’hui écoutées par les amateurs d’airs country. La chanteuse vedette a d’ailleurs été intronisée en 1993 à l’Ottawa Valley Country Music Hall of Fame et honorée en 2013 à l’occasion de la soirée Gala des prix Trille Or au Centre des arts Shenkman, où son influence sur la sphère musicale country franco-ontarienne a été saluée.