L’autrice Virginia Pésémapéo Bordeleau
L’autrice Virginia Pésémapéo Bordeleau

Une histoire autochtone fait lire les Calgariens en français

Geoffrey Gaye
Le Franco
LE FRANCO (Alberta) – Le 6 février, Virginia Pésémapéo Bordeleau, francophone autochtone était à l’Alliance française de Calgary pour une soirée thématique autour de son roman Ourse bleue. Deux semaines plus tard, le journal Calgary Herald indiquait que ce livre est au palmarès des meilleures ventes de la semaine dans deux librairies indépendantes.

«Une première pour un livre en français», revendique la maison d’édition La Pleine Lune. Dans les pages du Calgary Herald publié ce 15 février, Ourse bleue figure au palmarès des 10 des meilleures ventes de la semaine. Cette section classe les livres selon leur nombre de ventes dans deux librairies indépendantes de la ville : Owl’s Nest books et Shelf Life Books. Le livre y figure en 6e position, sans que le nombre de ventes soit précisé. La première place de ce classement est occupée par la version anglaise du même roman, Blue Bear woman, dont la traduction a été réalisée en octobre 2019 par Susan Ouriou et Christelle Morelli.

Publié pour la première fois en 2007, le bouquin a commencé à bien se vendre à partir de 2015. «Depuis, je le réimprime fréquemment», ajoute Marie-Madeleine Raoult, directrice de la maison d’édition La Pleine Lune. «Au niveau de l’actualité, les questions des Premières nations remontent à la première place.» L’élection de Justin Trudeau et son projet de réconciliation, le rapport sur les femmes autochtones disparues et assassinées et plus récemment, les blocages de soutien à la communauté Wet’suwet’en, opposée à la construction d’un gazoduc sur leur territoire, appuient les propos de Marie-Madeleine Raoult.


Lire l’article dans son intégralité sur le site du journal Le Franco