Pourquoi le fer à cheval est-il considéré encore par plusieurs comme un porte-bonheur?
Pourquoi le fer à cheval est-il considéré encore par plusieurs comme un porte-bonheur?

Porte-bonheur : la légende du fer à cheval

Roxanne Lormand
Agricom
Depuis le Moyen Âge, on installe des fers pour protéger les sabots des chevaux contre l’usure. Le fer à cheval est aussi un symbole de chance et de bonne fortune depuis plusieurs siècles. S’agirait-il d’une association à l’heureux hasard qu’avaient les paysans de trouver un fer à cheval sur la route et de pouvoir le revendre au forgeron du village ? Peut-être bien.

Pour plusieurs personnes, suspendre un fer à cheval au-dessus de la porte d’entrée de sa maison ou de sa grange était symbole de chance et signifiait une protection contre les mauvais esprits. On peut observer encore aujourd’hui un fer accroché en haut ou tout près de la porte d’entrée de bâtiments.

Différentes versions expliquent le mythe du fer à cheval, mais en voici une…