Le conseiller municipal de Gravelbourg, Michel Vézina, a quitté ses fonctions pour protester contre l’envoi d’une lettre par la municipalité recommandant la rétrogradation linguistique de deux postes de gendarme.
Le conseiller municipal de Gravelbourg, Michel Vézina, a quitté ses fonctions pour protester contre l’envoi d’une lettre par la municipalité recommandant la rétrogradation linguistique de deux postes de gendarme.

Agents unilingues anglophones à Gravelbourg Gendarmerie royale du Canada : les services en français malmenés !

Pierre-Émile Claveau
L’Eau vive
L’arrivée imminente de deux agents unilingues anglophones de la Gendarmerie royale du Canada au détachement de Gravelbourg fait hautement réagir la communauté fransaskoise. Dans cette région désignée bilingue par le Conseil du Trésor, cinq agents sont en fonction. Quatre postes sont destinés à des agents ayant la priorité 1, soit des policiers bilingues à leur arrivée. L’autre poste peut être comblé par un agent unilingue anglophone.

Depuis le départ du sergent à la retraite et la mutation de deux agents bilingues dans un autre détachement, le détachement de Gravelbourg fait face à un grand défi concernant les ressources humaines. Pour s’aider, l’autorité fédérale a décidé de rétrograder la priorité de deux postes afin qu’ils soient desservis par des agents ayant la priorité 2, c’est-à-dire des agents qui s’engagent à apprendre le français d’ici les deux prochaines années. S’ils n’ont pas appris la langue de Molière au terme des deux ans, ils seront transférés dans un autre détachement.


Francopresse : Lire la suite…