Le Congrès mondial acadien 2024 se déroulera en Nouvelle-Écosse

Les municipalités néo-écossaises de Clare et Argyle accueilleront le Congrès mondial acadien (CMA) en 2024, a annoncé la Société nationale de l’Acadie à moins de trois mois de l’édition 2019, à l’Ile-du-Prince-Édouard et au Nouveaux-Brunswick.

Les municipalités néo-écossaises de Clare et Argyle accueilleront le Congrès mondial acadien (CMA) en 2024, a annoncé la Société nationale de l’Acadie à moins de trois mois de l’édition 2019, à l’Ile-du-Prince-Édouard et au Nouveaux-Brunswick.

 

Charles-Antoine Côté (Francopresse)

 

Les municipalités néo-écossaises de Clare et Argyle accueilleront le Congrès mondial acadien (CMA) en 2024, a annoncé la Société nationale de l’Acadie à moins de trois mois de l’édition 2019, à l’Ile-du-Prince-Édouard et au Nouveaux-Brunswick.
Francopresse_0530 CMA 2024 Louise Imbeault et Natalie Robichaud.JPG
La présidente de la Société nationale de l’Acadie et Natalie Robichaud, du comité de candidature. Photo : avec l’autorisation de la Société nationale de l’Acadie

Le précédent Congrès mondial acadien à s’être déroulé en Nouvelle-Écosse a eu lieu en 2004 et certaines activités comme les réunions de famille avaient attiré jusqu’à 45 000 personnes, selon le rapport final du CMA de 2004.

Alors qu’en 2004, le Congrès avait eu lieu dans plusieurs municipalités du nord au sud en passant par Halifax, l’édition de 2024 se concentrera dans la région du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse, où la communauté acadienne est très présente.

La prochaine étape de l’organisation consiste en la création du Comité d’organisation du Congrès mondial acadien (COCMA) afin de répartir les tâches de préparation.

D’autres régions avaient manifesté leur intérêt en vue du CMA2024, comme la baie des Chaleurs en Gaspésie et le Nouveau-Brunswick.

Le CMA en sera à sa septième édition en 2024. Des membres de la communauté acadienne en provenance de partout dans le monde sont attendus au cours de cet évènement qui se déroule tous les 5 ans depuis 1994.